À la suite de son entrevue avec la FNSEA, Manuel Valls aurait indiqué que la question des indicateurs de suivi du plan Ecophyto serait rediscutée et que le niveau des sanctions financières liées aux certificats d’économie de produits phytosanitaires (CEPP) allait être réduit. Si Orama et la Fédération du négoce agricole (FNA) se félicitent de l’avancée notable sur les indicateurs, une sanction financiè...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
85%

Vous avez parcouru 85% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !