Selon le premier panorama du gaz renouvelable, fin 2015, la France comptait 17 installations d’injection reliées au réseau, pour une capacité de 82 GWh. 200 nouvelles installations, pouvant produire jusqu’à 3,8 TWh, seraient sur les rails pour une mise en route dans les 2 à 4 ans. Parmi les 17 structures existantes, 8 sites sont des installations agricoles autonomes et 3 des projets agricoles territoriaux. L’ensemble représente 39 % de la production totale.

© V. Gobert