Malgré l’avis de la commission agriculture, le Parlement européen ne s’est pas opposé au projet visant à interdire les produits phytos sur les surfaces d’intérêt écologique. « Ce règlement exprime une nouvelle fois une défiance vis-à-vis des producteurs et un mépris de toute réalité économique », affirment les organisations AGPB, AGPM et CGB. Alors que la Fop s&rsquo...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
94%

Vous avez parcouru 94% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !