Malgré le doublement du budget par rapport à la Pac précédente, les inquiétudes se font de plus en plus grandes quant à la possibilité de subvenir aux demandes d’aides bio qui explosent en région. Le gouvernement, qui établit le manque à plusieurs dizaines de millions d’euros pour 2016 et 2017, étudie la possibilité d’une rallonge budgétaire. Pour rappel, 26 000 dossiers de demandes d’aides ont été déposés en France en 2015 (moitié conversion, moitié maintien).