La filière viande appelle les autorités françaises et européennes à protéger les termes reconnus par le consommateur comme ceux de produits carnés. Elle encourage également les autorités à « réaliser les contrôles et à prendre les mesures nécessaires pour clarifier les pratiques commerciales des spécialités à base de protéines végétales et sanctionner les usages abusifs » des dénominations telles qu’« escalope », « saucisse », « rôti »…