C’est la croissance de la surface mondiale en agriculture biologique en 2018. Cela représente une augmentation de 2 millions d’hectares en un an, soit l’équivalent de la sole française bio fin 2018. Au total, la surface mondiale est de 71,5 millions d’hectares. Dans le même temps, le nombre de producteurs bio a baissé de 2,9 à 2,8 millions. Il a, cependant, bondi de 55 % en neuf ans.