Lundi 8 avril, Gilles Citi, un oléiculteur de l’AOP des Baux-de-Provence (Bouches-du-Rhône) a été agressé alors qu’il traitait ses oliviers avec du cuivre. L’agresseur, qui se présentait comme « le justicier des abeilles », s’est interposé devant le tracteur malgré les explications de l’agriculteur sur l’utilisation raisonnée de la pulvérisation. Partiellement bio,...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
97%

Vous avez parcouru 97% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !