À partir de 2017, le calcul de la valeur alimentaire du maïs fourrage évolue. La dégradabilité de l’amidon des grains et la digestibilité des fibres végétales sont les deux nouveaux critères qui viennent préciser la provenance de l’énergie. Ces indicateurs seront intégrés dans le nouveau système d’alimentation de l’Inra et dans les nouvelles tables lors de leur sortie en 2017.

Les coefficients de l’équation de digestibilité du maïs ont également été mis à jour.