Au moins 346 €/1 000 l pour les récents installés : c’est ce que demande la section Auvergne-Rhône-Alpes de JA. Elle annonce avoir réuni les organisations de producteurs et les coopératives pour leur présenter ce prix plancher. Les cinq premières années d’exploitation, les jeunes installés de moins de 40 ans en bénéficieraient, à condition d’avoir suivi le parcours à l’installation. Selon JA, il constitue un bon investissement pour les laiteries souhaitant conserver des exploitations sur le territoire.