«Nous travaillons au sein de l’interprofession à la création d’un contrat avec la grande distribution pour les fruits et légumes, a annoncé Jacques Rouchaussé, président de Légumes de France lors de l’assemblée générale de l’Union des Endiviers, le 24 mars à Arras (Pas-de-Calais). Nous proposons un contrat qui couvrirait 30 % de la production de l’exploitation avec un prix basé sur un prix de référence. » Il demande aussi au ministère de l’Agriculture, de revoir le système fiscal des DPA en les plafonnant à un pourcentage du chiffre d’affaires ou à la masse salariale.