Alors que, pour la troisième année consécutive, la France a renouvelé, le 6 avril, sa clause de sauvegarde interdisant les importations de cerises fraîches en provenance des pays où le diméthoate est encore autorisé, elle rouvre son marché à la Turquie, dans un arrêté du 5 mai. La CR et le Modef dénoncent une mesure qui « sacrifie » et « trahit » les producteurs...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
91%

Vous avez parcouru 91% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !