Une initiative citoyenne européenne permet aux Européens de faire une proposition législative à la Commission. Depuis fin janvier, celle demandant l’interdiction du glyphosate a obtenu au 10 avril plus de 665 000 signatures.

Pour maintenir la pression, Générations Futures a produit des analyses révélant sa présence à l’état de traces dans l’urine de 30 personnes. Celles-ci sont qualifiées « d’absurdité scientifique » par l’UIPP.