Pour la Confédération paysanne, « la crise du trop-perçu qui touche plus de 250 000 retraités […] ne peut plus durer ». En novembre, la MSA s’est trompée dans la revalorisation des petites retraites. Le syndicat estime que la MSA fait peser sur les retraités la responsabilité de corriger son erreur et demande au ministre de l’Agriculture d’intervenir pour qu’ils soient traités avec « considération et dignité ».