C’est l’estimation d’une étude de l’Inra pour protéger 315 élevages de l’Aveyron. À la demande du préfet du département, les chercheurs viennent de publier leur rapport sur l’impact de la protection des troupeaux dans la zone des grands Causses. Outre les 2 850 chiens, la protection de tous les lots de pâturage nécessiterait de mettre en œuvre 3 400 km de clôtures fixes dans le périmètre étudié. Le total des investissements nécessaires serait alors de 35 millions d’euros. Le travail lié aux clôtures serait pris en charge par des salariés, pour un équivalent de 74 temps pleins.