« Aucun n’est entré dans la chaîne alimentaire », précise l’Agence européenne de sécurité des aliments (Efsa) dans son rapport annuel sur les encéphalopathies spongiformes transmissibles. Sur ces 5 cas, 4 ont été détectés en France et 1 en Espagne. Un seul a été classé « ESB classique ». L’animal est né après l’interdiction de l’utilisation des farines animales (en 2001). Il était issu d’un troupeau français, comme 3 des 4 cas atypiques. En revanche, pour la première fois depuis le début de l’épidémie, le Royaume-Uni n’a signalé aucun cas. Au total, 1 352 585 animaux ont été testés dans l’UE en 2016.

Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

Moins de besoins dans les grandes surfaces

L’activité commerciale est plus calme dans le secteur de l’aval. Sur cette seconde moitié de juin, les ventes affichent un repli en grandes et moyennes surfaces. Un report se renforce sur la restauration hors foyer et vient compenser le recul de commandes à destination des magasins. Du côté des marchés, le commerce reste marqué par une offre modeste, même si les orages de ce week-end ont stoppé le ramassage de l’herbe dans de nombreuses régions.