« Aucun n’est entré dans la chaîne alimentaire », précise l’Agence européenne de sécurité des aliments (Efsa) dans son rapport annuel sur les encéphalopathies spongiformes transmissibles. Sur ces 5 cas, 4 ont été détectés en France et 1 en Espagne. Un seul a été classé « ESB classique ». L’animal est né après l’interdiction de l’utilisation des farines animales (en 2001). Il était issu d’un troupeau français, comme 3 des 4 cas atypiques. En revanche, pour la première fois depuis le début de l’épidémie, le Royaume-Uni n’a signalé aucun cas. Au total, 1 352 585 animaux ont été testés dans l’UE en 2016.

Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

L’offre suffit à satisfaire la demande

Le commerce des bovins de boucherie reste fidèle à celui d’un début de juillet. La demande des abattoirs reste modeste dans l’attente du démarrage de la saison estivale.