La Confédération paysanne est venue à Paris le 18 décembre, place de la République, de façon à sensibiliser les citadins à la prédation. Accompagnés d’un troupeau, les militants ont disposé autour de la place une partie des 12 000 affiches imprimées pour symboliser les pertes en 2018. Dans l’après-midi, les responsables du syndicat devaient être reçus par les représentants du ministère de l’Agriculture et de l’Environnement afin de demander une refonte de plan de gestion du loup.