Didier Guillaume a signé, le 4 décembre 2019, une convention avec les représentants des banques Arkéa, Crédit mutuel, BPCE et Crédit agricole, qui proposeront, dès le début d’année 2020, des prêts bancaires couverts par l’Inaf (1), un fonds de garantie cofinancé par l’État et l’UE. L’objectif est d’abaisser le poids des garanties personnelles et soutenir des investissements qui répondront à des objectifs précis : la diversification des activités ou une meilleure performance économique, sociale et écologique des exploitations.

(1) Initiative nationale pour l’agriculture française.