La cabine à cinq montants du 700 est très lumineuse. L’entrée de lumière est garantie par son pare-brise panoramique. Un essuie-glace le nettoie sur 300°. L’accès est sécurisé par trois marchepieds bien espacés, progressifs, et logés dans le renfoncement de l’imposant réservoir. Le plancher est à 1,44 m du sol. À bord, l’habitacle est spacieux. La cabine mesure 149 cm de long sur 158 cm de large. Ce n’est pas la plus grande de notre test, mais l’agencement est bien pensé. Pour éviter de claquer violemment la porte en la fermant, Fendt l’équipe d’un joint spécifique, côté porte et côté structure de cabine. Le siège conducteur Grammer et le siège passager sont rembourrés et enveloppés d’une finition en Alcantara. Le passager a de la place pour les jambes et peut se tenir à une poignée dans le montant.

Le rail qui supporte les écrans supplémentaires est désormais remplacé par deux solides barres. On recense de nombreuses prises électriques dans le plafonnier. Des orifices facilitent le passage des câbles électriques reliant l’outil à l’écran. Un support pour un téléphone portable est installé derrière l’accoudoir. Le rétro éclairage du terminal est plus performant, avec des couleurs plus vives.

Pour faciliter la conduite lors des manœuvres, les rétroviseurs sont de type grand-angle. Les projecteurs à Led sont répartis de la manière suivante : 6 à l’avant et 6 à l’arrière, et appréciables pour les travaux de nuit. Néanmoins, ils n’éclairent pas totalement à 360°. La palette des phares est logée sous le tableau de bord. La cabine recense plusieurs rangements, dont un dans le plafonnier et un dans l’accoudoir. Un porte-cannette accueille une bouteille d’un litre. Un compartiment réfrigéré derrière le passager complète les rangements. En version Profi +, le 720 est pré-équipé d’usine pour le guidage GPS.