Après avoir réalisé un autodiagnostic, 447 exploitations situées sur 15 territoires du bassin Adour-Garonne ont été auditées à l’automne 2019. 80 auditeurs issus de 33 organismes ont été mobilisés sur deux mois. En mars 2020, un total de 2,4 M€ de PSE a été versé à 382 exploitations, qui ont perçu 6 300 € en moyenne (les autres bénéficiant d’une MAEC, non cumulable). Au total, 29 000 ha sont concernés, dont 13 000 ha de prairies permanentes. 6 000 km de haies, 1 000 ha de prairies humides et 60 étangs sont protégés et entretenus à travers ces PSE.