« Il faut un plan de relance de la production bovine en France pour répondre à la montée de la consommation sur le pourtour méditerranéen », soutient Pierre Chevalier, président de la Fédération  nationale bovine (FNB). Les marchés mondiaux de la production bovine sont complètement chamboulés, faisant de cette zone un nouveau marché porteur d'espoir pour la filière bovine française, assure-t-il. Par conséquent, le président de la FNB demande un prix qui assure l'équilibre économique des exploitations spécialisées, la mise en place d'un plan de modernisation des exploitations et une « véritable politique européenne qui tienne compte des spécificités des productions au travers d'un couplage nécessaire dans les dix années à venir de la prime à la vache allaitante ». P. Chevalier tire également à boulets rouges sur le projet de la nouvelle Pac qui, selon lui, ne va pas vers « une intensification raisonnée de la production ».

Interview : Eric Roussel – Image et son : Marine Gramat

Lire également :