New Holland : pénétrez au cœur de l’usine de Basildon
/
  • Les chaînes de Basildon produisent les New Holland, du T 6.125 au T7.315 HD. En tout, ce sont plus de 80 tracteurs assemblés par jour.

  • L’usine ne produit pas que pour le marché européen. Ainsi, sur les chaînes de production, on peut encore croiser d’anciennes versions, dépourvues de système de dépollution, pour les marchés qui le permettent.

  • L’usine produit majoritairement des New Holland, mais il n’est pas rare d’apercevoir des tracteurs Case IH, qui font partie également du groupe CNH. Le site produit une partie des tracteurs de moyenne puissance destinés au marché nord-américain notamment.

  • Tout l’assemblage ne se fait pas sur une chaîne. Des chariots robotisés se chargent d’amener des sous-ensembles pour les accoupler au moteur. Une grande partie de la manœuvre est complètement automatisée.

  • Le chariot-robot conduit ensuite le tout sur la chaîne d’assemblage.

  • Après la peinture, les châssis regagnent une seconde chaîne pour terminer l’assemblage.

  • Comme dans la plupart des usines, la cabine est déjà finie lorsqu’elle est placée sur le châssis.

  • Trop gros, et surtout trop lourds pour être assemblés sur la chaîne principale, les T7HD possèdent leur propre ligne de montage juste à côté.

  • À côté du site de production, c’est dans le showroom de la marque que nous avons pu approcher de plus près le nouveau Methane Power, présenté au salon Agritechnica.

  • Ce tracteur fait office de « concept car » pour la marque. Nous avons pu grimper à l’intérieur. On y découvre une cabine résolument différente des séries actuelles.

  • Les écrans sont omniprésents, mais pas forcément aux endroits habituels. New Holland en a par exemple positionné un au cœur du volant.

  • Les autres sont placés en hauteur. On n’en compte pas moins de trois avec diverses fonctions proposées, comme une caméra avec une vue à 360° autour du tracteur.

  • Du coup, pas de terminal en bout d’accoudoir, ce dernier respire la sobriété et l’élégance. Notons également que le plancher est en bois, pour le côté « matériaux renouvelables ». Malheureusement, nous n’avons pas pu prendre le volant de ce concept, cloué aux carrelages de la salle d’exposition.

L’aventure de Basildon commence en 1962, lorsque Ford décide de construire une nouvelle usine pour sa production de tracteurs. En effet, ils étaient construits à Dagenham depuis 1933. Entré en production à partir de 1964, le site verra sortir de ses chaînes les tracteurs Ford avec, entre autres, les séries 5000 et 7000. Elle est aujourd’hui l’une des principales usines des tracteurs New Holland en Europe, avec celle de Jesi en Italie.