Dents vibrantes
/
  • 1. Le Swift, ici essayé dans sa version large de 7,2 mètres, faisait sa première sortie en France à l'occasion de notre comparatif.

  • 2. Chaque dent droite est montée sur queue-de-cochon.

  • 3. Les queues-de-cochon provoquent des vibrations dans le sol.

  • 4. L'écartement entre les dents mesure 193 mm.

  • 5. Deux roues de jauge déterminent la profondeur de travail.

  • 6. Le Swift ne possède pas de rouleau, mais un train d'étoiles très inclinées.

  • 7. Ces étoiles répartissent les mottes sur la surface de travail.

  • 8. Les dents remuent terre et résidus de récolte de façon intense.

  • 9. Le Swift réalise un travail semblable à celui d'un chisel sans rouleau.

  • 10. Les organes de travail forment un horizon où mottes de tailles variables, chaumes et menues pailles sont mélangés.

  • 11. Juste après passage et un mois après, le sol est très meuble.

  • 12. Le Swift déchausse chaumes et adventices. Un mois après le déchaumage, seuls 37 pieds/m² ont levé.

Conçu pour être utilisé en complément d'un outil à disques, le Swift se comporte un peu comme un chisel sans rouleau.

par Sébastien Chopin, Henri Etignard, Corinne Le Gall et Nicolas Levillain