Le New Holland T 6070 (diaporama)
/
  • Tracteurs de 130 ch - Sept 4-cylindres à l'essai : le New Holland T 6070 (diaporama) Tracteurs de 130 ch - Sept 4-cylindres à l'essai : le New Holland T 6070 (diaporama)

  • Le T 6040 est doté d´un moteur CNH dont le couple maximal s´exprime à 1.400 tr/min. Sa puissance nominale peut être maintenue jusqu´ à 1.350 tr/min. En puissance pure, le New Holland arrive en troisième position avec ses 106,4 ch.

  • A la prise de force, le moteur du New Holland délivre 122 ch sans surpuissance, ce qui le place en deuxième position dans le groupe. En tenant compte du Boost, il prend la tête du peloton avec 132,2 ch.

  • Sous la protection de l´accoudoir se trouvent les boutons de réglage des différents paramètres du relevage (sensibilité, hauteur maximale et vitesse de descente) ainsi que le potentiomètre de réglage du patinage.

  • La cabine du T 6040 est très spacieuse avec un accès facilité par deux larges portes. Le chauffeur s´installe confortablement grâce au volant qui s´escamote totalement et surtout en douceur. Le cercle à l´intérieur du volant est le système de braquage rapide FastSteer.

  • Le bloc de commande du relevage est situé en bout d´accoudoir et tombe bien sous la main. Le premier rouleau est celui du contrôle d´effort, le second détermine la profondeur de travail. L´interrupteur de montée et descente est placé sur le côté. Le bouton orange sous le pouce du chauffeur active les séquences répétitives de bout de champ.

  • Il est possible de mémoriser une séquence répétitive en bout de champs. L´enregistrement de cette séquence nécessite l´utilisation de boutons placés sur la console de droite. La séquence enregistrée s´affiche sur la droite du petit écran.

  • L´accès au bloc de refroidissement pour le nettoyage emploie plusieurs techniques. Le premier radiateur se lève avant de s´ouvrir vers la droite tandis qu´un second coulisse vers l´extérieur.

  • Le côté de la console de droite est garni de différents boutons qui contrôlent les automatismes de boîte, les séquences de bout de champ, les ponts ou encore le FastSteer. Ils ne se différencient que par leur pictogramme.

  • La partie mécanique située à l´arrière du tracteur est classique et a déjà fait ses preuves. Le seul point négatif est le système de blocage de la chandelle du troisième point qui est inutilisable si la tige est trop longue. Les distributeurs hydrauliques sont bien placés et correctement identifiés.

  • Le tableau de bord de facture classique referme une particularité: la multitude de boutons placés au dessus. Pas de panique toutefois, ils ne sont pas indispensables au bon fonctionnement du tracteur puisqu´il s´agit essentiellement d´informations comme la surface travaillée ou le nombre d´heures.

«La France Agricole» s'est associée à nouveau avec ses homologues européens «Boerderij» (Pays-Bas), «Farmers Weekly» (Grande-Bretagne) et «Top Agrar» (Allemagne) pour tester plusieurs tracteurs sur une exploitation du nord de l'Allemagne.

Nous avons choisi de mettre à l'épreuve un large panel de tracteurs de 130 ch avec pour caractéristique commune un moteur à 4 cylindres.

Cette catégorie de tracteurs puissants et compacts a actuellement le vent en poupe dans les exploitations de polyculture-élevage.

Les engins choisis (Claas Arion 530, Deutz-Fahr Agrotron K 430, Fendt 412 Vario, John Deere 6430 Premium, Massey Ferguson 6470, New Holland T 6070 et Valtra N 121 A) ont subi deux semaines d'essais avant de recevoir le verdict de testeurs.

Bienvenue à bord des plus puissants des 4 cylindres.

par Corinne Le Gall

(le 29 janvier 2009)