Le Claas Arion 530 (diaporama)
/
  • Tracteurs de 130 ch - Sept 4-cylindres à l'essai : le Claas Arion 530 (diaporama) Tracteurs de 130 ch - Sept 4-cylindres à l'essai : le Claas Arion 530 (diaporama)

  • La puissance de traction de l´Arion est supérieure à la moyenne de l´essai, même en l´absence de Boost. La consommation en traction pure est la plus faible du test avec 284 g/kWh au régime nominal et 270 g/kWh à la puissance maximale.

  • Malgré la présence d´un pont avant suspendu Carraro et de la cabine amortie, le confort de conduite n´est pas extraordinaire. La suspension du pont avant n´a que peu d´effet en l´absence de masses frontales.

  • La puissance délivrée à la prise de force est dans la moyenne avec 120 ch au maximum. Au régime nominal, c´est la plus élevée puisqu´elle atteint 115,7 ch. La consommation à la prise de force est dans la moyenne.

  • L´ergonomie de l´accoudoir multifonctions est la meilleure du test. A part la prise de force, toutes les fonctions principales sont regroupées. Le petit levier situé en bout d´accoudoir sert à passer les rapports sous charge et les vitesses mécaniques. Tous les passages sont robotisés et s´effectuent sans débrayer. Les trois boutons orange placés derrière le levier servent respectivement à actionner l´automatisme de la transmission et à rappeler les deux régimes de moteur en mémoire. Les deux boutons noirs placés à leur droite servent à ajuster précisément le régime du moteur sans utiliser l´écran Cebis.

  • Claas propose six boutons de commande extérieure: deux pour le relevage, deux pour un distributeur hydraulique ainsi qu´un pour embrayer la prise de force (en jaune) et un second de sécurité pour la stopper (en rouge). Les deux boutons du relevage agissent par grand palier et manquent donc de progressivité.

  • Claas propose une boîte à outils amovible de taille moyenne intégrée sur le réservoir de carburant.

  • La cabine est dominée par l´accoudoir multifonctions et l´écran Cebis. Néanmoins, Claas conserve quelques commandes traditionnelles telles que le bloc de contrôle du relevage issu de l´Arès et le gros bouton d´engagement de la prise de force.

  • Sur le côté de l´accoudoir, idéalement situées pour tomber sous le pouce, se trouvent les commandes du relevage et des séquences répétitives en bout de champ. Les deux fonctions disposent d´une position stop.

  • Claas a opté pour de nouveaux distributeurs de type modulaire. Chaque élément est équipé d´une petite manette qui permet de brancher les flexibles sous pression. Les distributeurs ne sont pas clairement identifiés.

  • Le moniteur Cebis permet de régler la plupart des paramètres du tracteur. L´accès au menu de chaque fonction est simplifié avec une touche d´accès direct. Dès que le chauffeur utilise une fonction (sur la photo la transmission), le logo représentant cette dernière apparaît en surbrillance sur le bandeau supérieur de l´écran. Il suffit alors d´appuyer sur la touche d´accès direct pour afficher le menu de réglage correspondant à ce distributeur.

  • Les séquences répétitives de bout de champ peuvent être programmées en marche ou à l´arrêt. Pour la programmation effectuée en marche, la référence pour le déclenchement des opérations est la distance. Lorsque le chauffeur réalise l´enregistrement à l´arrêt, le système prend en compte le temps entre chaque opération. Il est possible de modifier les séquences directement sur le Cebis.

  • Le pont avant est équipé d´un dispositif de graissage centralisé qui alimente une douzaine de points. Le chauffeur peut détecter un point bouché grâce à la graisse qui s´échappe par le trop-plein.

  • Les radiateurs se basculent de quelques degrés vers l´avant pour permettre de nettoyer les traces de paille et de poussière.

  • Le système de blocage du troisième point lorsqu´il n´est pas utilisé (une boule qui se fixe dans le crochet) n´est pas pratique. Le reste de l´équipement est de bonne qualité.

  • L´Arion bénéficie de la suspension Claas avec quatre ressorts situés à chaque extrémité de la cabine. L´effet de cet amortissement est moins flagrant que sur d´autres tracteurs Claas équipés de la sorte.

  • L´écran numérique situé au centre du tableau de bord reprend certains réglages réalisés sur le Cebis. Il indique par exemple le régime à la prise de force ou la position de l´inverseur.

«La France Agricole» s'est associée à nouveau avec ses homologues européens «Boerderij» (Pays-Bas), «Farmers Weekly» (Grande-Bretagne) et «Top Agrar» (Allemagne) pour tester plusieurs tracteurs sur une exploitation du nord de l'Allemagne. Retrouvez la vidéo enregistrée à cette occasion et les diaporamas des essais.Nous avons choisi de mettre à l'épreuve un large panel de tracteurs de 130 ch avec pour caractéristique commune un moteur à 4 cylindres.Cette catégorie de tracteurs puissants et compacts a actuellement le vent en poupe dans les exploitations de polyculture-élevage.Les engins choisis (Claas Arion 530, Deutz-Fahr Agrotron K 430, Fendt 412 Vario, John Deere 6430 Premium, Massey Ferguson 6470, New Holland T 6070 et Valtra N 121 A) ont subi deux semaines d'essais avant de recevoir le verdict de testeurs.Bienvenue à bord des plus puissants des 4 cylindres.par Corinne Le Gall(publié le 29 janvier 2009)