Toutes les machines pour pommes de terre en démonstration
/
  • . Les principaux acteurs présentaient leurs dernières nouveautés en démonstration. En ce qui concerne les machines traînées, on retrouvait Ropa, Grimme, Dewulf et AVR.

  • . Une partie du salon était affectée aux chantiers de réception, de tri et de stockage. Cinq marques y présentaient leurs systèmes.

  • . Le TurboCleaner de chez Dezeure est un dispositif de déterrage monté à l'arrière des bennes élévatrices. Il fonctionne avec 12 rouleaux, et permet de charger directement dans un camion.

  • . Le néerlandais Ploeger avait amené 2 automotrices de 4 rangs. Celles-ci présentent la particularité d'avoir une cabine pivotante et sur glissière.

  • . La firme Agrometius peut réaliser jusqu'à 5 cartes du sol différentes avec le Veris. On retrouve une carte de la conductivité électrique de 0 à 30 cm et de 0 à 90cm, une carte du taux de matière organique, ou encore une carte du PH.

  • . L'arracheuse frontale Tolmac MT 14-75 permet de récolter deux rangs supplémentaires, en fonctionnant avec une arracheuse traînée de deux rangs.

  • . Avec la Spirit 9200 VW, AVR intègre son dispositif VarioWeb sur son arracheuse traînée de deux rangs. Ce dispositif permet d'adapter l'intensité de déterrage en fonction des conditions de récolte.

  • . La Campagne était partenaire de l'évènement, avec pas moins d'une quinzaine de bennes pour les démonstrations. Celle-ci possède une rehausse pouvant s'abaisser hydrauliquement pour limiter la hauteur de chute des pommes de terre.

  • . Les automotrices Dewulf étaient présentes avec des modèles en deux rangs comme la R3060 ou quatre rangs avec la Kwatro.

  • . Grimme exposait son modèle traîné SE 250. Cette arracheuse de deux rangs se distingue par sa trémie non-stop de 5,5 t de capacité. La vidange se fait en 45 secondes.

  • . Le PomOver de chez Fliegl, est un tapis monté à l'arrière des bennes à fond poussant. Il permet de transvaser les pommes de terre directement dans un camion. Il est également équipé de rouleaux pour nettoyer les tubercules.

  • . Avec l'acquisition de WM-Kartoffeltechnik il y a trois ans, le spécialiste de la betterave Ropa intègre deux arracheuses à pommes de terre dans son catalogue. Voici le modèle 1 rang, la Keiler I.

  • . La SV 260 de l'allemand Grimme est dépourvue de diabolo. L'arrachage se fait grâce à des disques. Ils permettent d'empêcher la compression des buttes, notamment dans les sols lourds.

  • . Avec des conditions climatiques difficiles, les chenilles de ce Case IH Magnum 310 Rowtrac n'étaient pas de trop.

PotatoEurope s'est tenu les 2 et 3 septembre dernier à Kain, en Belgique, sur un site de 32 hectares. Plus de 9.500 visiteurs ont pu apprécier les démonstrations d'arrachage malgré une météo parfois capricieuse.

Les principaux acteurs du marché présentaient leurs dernières innovations en dynamique. En tout, c'est une quinzaine d'arracheuses de six firmes différentes qui étaient en action. De plus, une plateforme était affectée à la démonstration des outils pour la réception et le stockage des tubercules. Cinq constructeurs y présentaient leurs chantiers.