Les photos du Sima 4 (diaporama)
/
  • Les photos du Sima 4 (diaporama) Les photos du Sima 4 (diaporama)

  • René Toy: Une trémie rotomoulée. Le spécialiste du matériel de stockage propose une trémie en plastique rotomoulé de 250 litres. La cuve est montée sur trois pieds et possêde un systême de reprise pneumatique. Elle peut être utilisée pour les reprises avec vis ou comme vide-sac.

  • Vermot: Du rainurage pour les caillebotis. Ancien éleveur reconverti dans le rainurage des aires d'exercice, l'entrepreneur Vermot propose une nouvelle machine capable de rainurer les caillebotis. Cette prestation supplémentaire lui permettra de répondre aux besoins des grandes structures sur béton.

  • Cosnet: le cornadis sans bruit. Cosnet développe un nouveau type de cornadis baptisé Confort. L'originalité de la structure repose sur le systême de retour automatique équipant chaque barre. En lieu et place d'un ensemble mécanique, Cosnet opte pour un ressort élastique. La barre se bouge donc sans effort et sans bruit.

  • BVL: L'enrubanné découpé automatiquement. Spécialiste de la mélangeuse, BVL propose aussi une solution pour manipuler et distribuer les balles d'enrubanné. Le prototype Balestrip présenté sur le stand se monte sur un chargeur frontal ou un chargeur télescopique. Il permet de découper efficacement le film tout en transportant la balle enrubannée.

  • Trioliet: L'automate de distribution. Le constructeur allemand présente son systême automatique de distribution des rations complêtes. Conçu pour circuler au-dessus des couloirs d'alimentation, le Triomatic renferme deux vis verticales qui mélangent la ration. Deux tapis déposent l'aliment de chaque côté de l'automate.

  • Lechler: Un contrôleur portatif. Le constructeur de buses propose un contrôleur portatif de pulvérisateur. Simple à utiliser, il offre trois possibilités de mesure: débit des buses en l/min avec l'adaptateur rapide, pression avec le capteur électronique et enfin pression et débit à la buse avec l'adaptateur en Y. Toutes les mesures s'effectuent sans démonter les buses.

  • TKS-Underhaug: Deux balles en même temps. TKS-Underhaug travaille à l'augmentation du débit des chantiers d'enrubannage. L'idée derriêre le Silagrip est de manipuler plusieurs balles à la fois. Le constructeur offre la possibilité de monter cet engin à l'arriêre du tracteur. Dans ce cas, le chauffeur pourra transporter trois balles en même temps: deux à l'arriêre sur le Silagrip et une à l'avant sur la fourche du tracteur.

  • Jeantil: Une tonne de 20.500 litres. La GT 20 500 de Jeantil est une tonne à lisier de gros volume capable d'embarquer 20.500 litres. Le châssis est en tube acier rectangulaire et la flêche bénéficie d'une suspension par ressorts à lames. Le remplissage s'effectue avec une combinaison compresseur-turbine.

  • Brimont: Un porte-outil polyvalent. Plus connu pour ses remorques, Brimont se lance dans la conception de porte-outils avec le Modustar. Ce bâti au gabarit impressionnant peut accueillir toutes sortes d'outils, y compris ceux animés par la prise de force. Sa charge admissible est de 3 tonnes à l'avant et 4 tonnes à l'arriêre. La largeur maximale des outils portés est de 6 mêtres.

  • Pichon: Gestion électronique de l'essieu directeur. Le constructeur breton équipe ses tonnes à lisier d'un systême de gestion électronique de l'essieu directeur. A partir d'une donnée collectée par un capteur optique sur une roue, le systême vient commander le blocage des barres de direction aussi bien en avant qu'en arriêre. Le blocage de sécurité est activé dês 15 km/h.

  • JCB: Le 7270 renforce la gamme des tracteurs de JCB. En avant premiêre sur le stand JCB au Salon international du machinisme agricole, le Fastrac 7270 complête la gamme des 7000. Ce tracteur à roues inégales est équipé d'une motorisation Cummins de 270 ch. Déjà installé sur les modêles plus petits de 178, 195 et 230 chevaux, le 7270 reçoit la transmission semi-powershift robotisée pour améliorer le confort de conduite. Il hérite également de la suspension intégrale hydropneumatique et de la cabine munie d'un écran tactile permettant de réaliser tous les réglages du tracteur.

  • Pichon: Un valet de ferme de 40 ch. Le nouveau valet de ferme articulé P 400 de la marque Pichon vient en complément de gamme. Il est équipé d'un moteur Cat de 40 chevaux et offre une force de lavage de 1,7 tonne. La double articulation a été surdimensionnée pour améliorer la longévité et une stabilité parfaite. La transmission hydrostatique permet de rouler à une vitesse de 20 km/h. Le capot arriêre peut être basculé pour faciliter l'entretien sur le moteur à l'opérateur. Le verrouillage des outils est en options.

  • John Deere: Presse balle ronde série 4. John Deere présente quatre nouvelles presses à balles rondes. Une presse à chambre fixe 644 Premium, deux presses à chambre variable 854 et 864 Premium ainsi qu'une presse enrubanneuse 744 Premium. Les nouveautés concernent le design avec les capots monoblocs en composite et le rotor MaxiCut avec 25 couteaux. De dernier est débrayable sur le côté gauche de la presse selon les configurations suivantes: 0, 7, 12, 13 ou 25 couteaux. Le MaxiCut bénéficie d'une trappe de décompression pour favoriser le déblocage du rotor en cas de bourrage. John Deere annonce 15% de densité en plus grâce au bras de tension des courroies renforcés et une augmentation de la pression dans le circuit hydraulique.

  • Krone: Andaineur de 10 mêtres de largeur. Le Swadro 1000 vient en complément des Swadro 700, 800, 900 et 1400. Equipé d'une poutre centrale et de deux toupies de 4,2 m de diamêtre à 15 bras chacune, il ramasse sur une largeur de 10 m. Chaque rotor est muni de 8 roues suiveuses disposées le plus prês des peignes pour assurer un suivi du sol et un travail maximal. Un seul distributeur hydraulique à simple effet avec retour libre est nécessaire pour utiliser ce matériel. Un boîtier de commande en cabine contrôle les différentes fonctions, comme par exemple la hauteur de travail grâce à des moteurs électriques de série sur chaque rotor.

  • Tanco: Une double table sur l'enrubanneuse 1400. Le constructeur Irlandais Tanco propose une nouvelle enrubanneuse traînée 1400 pour balles rondes. Cette machine est conçue pour de hauts rendements de chantier et le constructeur cible principalement les grandes exploitations d'élevage et les entrepreneurs. Déportée sur le côté du tracteur en position travail, le chargement se fait aisément sans l'aide d'un second tracteur muni d'un chargeur frontal. La grande nouveauté sur cette machine se situe au niveau de la table où la balle tourne durant la phase d'enrubannage assurée par deux étireurs. Cette table double permet de charger une balle lors du déchargement de la balle filmée. L'opérateur se concentre alors uniquement sur le chargement.

  • Goweil: De toutes les couleurs. Le constructeur autrichien propose des solutions d'adaptations sur ses châssis combinés à une enrubanneuse derriêre la presse pour tous les fabricants de presses à balles rondes. Egalement disponible au catalogue, la personnalisation de l'ensemble aux couleurs de la presse qui équipe la machine.

  • Fella: La gamme de matériel de fenaison s'élargit. Le constructeur allemand élargit sa gamme fenaison. En faucheuse avec le modêle SM 420 TL, machine portée avec une largeur de coupe de 4 m. Elle se replie derriêre le tracteur pour le transport. Les groupes de fauches série SM 911 reçoivent désormais un tapis de recentrage. La gamme de faneuse est également élargie avec deux nouveaux modêles présentant des largeurs de travail de 15 et 17,5 m et respectivement 12 et 14 toupies. Pas de nouveautés majeures sur les andaineurs, mais un élargissement de la gamme avec le modêle TS 2000 à double rotor et poutre centrale.

  • Noremat: La faucheuse Tactil' suit automatiquement le terrain. Le groupe de fauche Tactil' avance deux principaux atouts. D'abord, il suit le relief du sol grâce à une suspension à ressort. Un capteur détecte les obstacles, puis la tête de fauche s'escamote. Ensuite, son rotor de grand diamêtre permet d'obtenir une force centrifuge suffisante pour la fauche tout en réduisant la consommation en carburant de 20%. Le toit du groupe en matiêre composite réduit le poids et le niveau sonore. La hauteur des jupes latérales reste constante quelle que soit la hauteur de coupe, ce qui limite les projections. Le Tactil' existera en largeur de coupe de 1,25 et 1,6 m et sera commercialisé au début de 2010.

  • Claas: Un relevage avant pour l'Arion. L'Arion est désormais disponible avec un relevage avant, monté dans l'usine du Mans. Selon les versions, il peut lever 3 ou 4 tonnes. Sur son côté gauche prennent place deux commandes extérieures. Une sortie hydraulique et une sortie Isobus équipent aussi ce relevage. Les bras se replient afin de limiter l'encombrement lorsque l'équipement n'est pas utilisé. Disponible sur toutes les finitions du coeur de gamme des tracteurs Claas (C, CIS, Cebis), ce relevage peut accueillir une prise de force avant.

  • Gyrax: Le choix des armes pour les broyeurs monorotors. Gyrax renouvelle ses broyeurs à axe vertical unique. La conception reste simple, mais quelques améliorations distinguent les nouveaux monorotors Pro-Lames et Pro-Chaînes de leurs aînés âgés d'une vingtaine d'années. L'organe de coupe des Pro-Lames est constitué de six lames escamotables. Une lame sur deux aspire la végétation, les autres ventilent les brins coupés. Sur le Pro-Chaînes, le rotor est équipé de trois ou six chaînes. La version à trois chaînes, munie d'un surblindage, est conseillée pour le débroussaillage en présence de souches et de pierres.

  • Bugnot: Le BFL, un broyeur forestier à taille agricole. Le BFL est un broyeur de souches compatible avec la majorité des tracteurs agricoles. Il requiert une puissance entre 100 et 200 ch selon l'intensité des travaux réalisés. Son actionnement se fait uniquement par la prise de force, la transmission de la puissance au rotor est réalisée par un entraînement à courroie. La fixation des marteaux en carbure autour de leur support leur assure une longue vie. Elle permet aussi un remplacement rapide: il suffit de dévisser un boulon. Le BFL peut travailler jusqu'à 6 cm de profondeur. Un vérin rêgle ce paramêtre en faisant pivoter le groupe de broyage.

  • Kuhn Blanchard: L'Omnis remplacera le Puissance. Le Puissance, dont les cuves contiennent de 600 à 1.000 litres, seront bientôt remplacés par l'Omnis. L'entrée de gamme de Kuhn Blanchard s'enrichira alors d'un modêle de 1.200 litres. Les rampes en acier à repliage en X mesurent de 9 à 15 m. Des rampes en aluminium à repliage vertical seront disponibles de 12 à 18 m. Ces derniêres sont suspendues par un systême à pendulobiellettes. L'incorporateur et la cuve de rinçage sont en option. Néanmoins, le client devra les acquérir pour répondre à la réglementation. La régulation peut être mécanique, électrique ou DPAE.

  • Lindner: les Geotrac passe la 4. Le constructeur autrichien présente sa gamme Géotrac série 4. Comprenant trois modêles de 109 à 126 ch, ces tracteurs disposent d'une boîte semi-powershift d'origine ZF de type 24 x 24. Une attention particuliêre est apportée à la cabine. De série, elle dispose d'un pare-brise vue haute et d'un terminal de contrôle placé en lieu et place du tableau de bord. En option, les quatre distributeurs peuvent être pilotés par un levier unique et programmés via le terminal. Les Géotrac peuvent aussi recevoir une caméra arriêre facilitant la vue sur l'outil attelé.

  • Zetor: Un inverseur électro-hydraulique sur le Proxima power. La gamme Proxima power comprend trois modêles de 85, 95 et 105 ch.avec moteurs Tier 3 à pompe d'injection en ligne. L'évolution importante se situe au niveau de la transmission. De type synchronisé, elle adopte un tripleur à commande électro-hydraulique portant ainsi le nombre de rapports à 24 avant et 24 arriêre. Cette boîte est désormais associée à un inverseur, lui aussi de type électro-hydraulique. En cabine, l'utilisateur pourra choisir entre trois temporisations de démarrage de prise de force pour adapterr sa progressivité selon l'outil utilisé.

  • HDS: Le Méla Hybrid Drive System comme motorisation alternative. HDS propose pour les constructeurs un groupe de motorisation hybride original. Baptisé Mela Hybrid Drive System, ce dispositif repose sur trois sources d'énergies. On retrouve une association entre moteur Diesel et moteur électrique à laquelle vient s'ajouter un moteur hydraulique. La récupération d'énergie sous forme électrique se fait aussi bien lors des phases de décélération que lorsque l'on actionne le systême hydraulique pour faire retourner l'huile du récepteur vers le réservoir. L'électricité emmagasinée est ensuite stockée dans des batteries lithium-ion.

  • Good Year: De l'huile de palme dans la gomme. Le Goodyear BioTred 2 est un pneumatique prototype agricole radial de la gamme Optitrac. Dans ce pneu, de l'huile de palme est utilisée à la place de dérivés pétroliers dans la composition des mélanges de gomme. Tous les mélanges de gomme ont été reformulés et les procédés de fabrication ont été modifiés pour que le BioTred 2 conserve les mêmes performances qu'un pneu agricole conventionnel de la gamme Optitrac.

  • Armatrac: Des tracteurs venus de la Turquie. Le tractoriste turque Armatrac expose sur le Sima trois types de tracteurs. On retrouve ainsi un modêle arceau avec le 704T LP, une déclinaison plate-forme avec le 602 et enfin une déclinaison cabine pour le 804T. La marque fait appel à une motorisation Perkins en 3 ou 4 cylindres suivant les modêles. Ces tracteurs disposent tous de la même transmission mécanique synchronisée à 16 vitesses avant et 8 arriêre.

  • Lesage Agriculture: Une gamme complête avec SMS. Lesage Agriculture importe pour la France la marque tchêque SMS, une société spécialisée dans le matériel de travail du sol. On retrouve notamment un déchaumeur à disques indépendants disponible en version portée ou semi-portée. Des déchaumeurs à dents, des cover-crop et des décompacteurs sont aussi au catalogue. Notons également la présence d' un combiné dents-disques et d'un semoir tous deux destinés aux itinéraires simplifiés.