Les photos du Sima 2 (diaporama)
/
  • Les photos du Sima 2 (diaporama) Les photos du Sima 2 (diaporama)

  • New Holland: Un attelage standardisé. New Holland offre aux entrepreneurs la possibilité de mieux rentabiliser leur ensileuse FR 9000. Pour cela, le constructeur standardise le systême de fixation des barres de coupe de moissonneuses-batteuses avec les ensileuses. Il est maintenant possible d'atteler un cueilleur à maïs ou coupe à céréale sur une FR permettant d'ensiler des grappes de maïs ou des céréales. Pour la récolte du maïs ensilage, un bec de 10 rangs à grandes toupies vient compléter la gamme

  • Kuhn: La LSB sous ses nouvelles couleurs. Le constructeur alsacien étend sa gamme de matériel de fenaison en rachetant les presses de Vicon. Kuhn propose ajoute les presses à haute densité LSB à son catalogue. Si la peinture change, les caractéristiques restent les mêmes. L'alimentation est assurée par un pick up de 2,30 mètres et un ameneur rotatif muni de vis sans fin à chaque extrémité. On retrouve la chambre de remplissage suivie du long canal de compression. La régulation du canal est hydraulique et le nouage est assuré par quatre ou six noueurs ventilés. Un essieu tandem suiveur et le graissage automatique sont disponibles.

  • Matrot: Accéder à la cabine grâce à un élévateur. Matrot présente un pulvérisateur Maestria muni d'un élévateur électrique permettant d'accéder sans effort au poste de conduite. Cet équipement a été développé pour satisfaire une demande d'agriculteurs à mobilité réduite souhaitant continuer à travailler. L'élévateur les hisse en douceur jusqu'à 1,6 m de hauteur: la course dure 38 secondes. L'opérateur commande l'élévateur grâce à un boîtier placé sur une poignée de soutien. La moitié inférieure de l'ascenseur se replie quand la marche arrive en butée haute.

  • Hardi: Meteor et Alpha reçoivent l'Auto Section Control. La gestion automatisée des coupures de tronçons de Hardi Evrard arrive sur les automoteurs Alpha et les traînés Meteor. Adapté à la majorité des antennes GPS du marché, l'Auto Section Control (ASC) peut gérer jusqu'à 9 tronçons de pulvérisation. Basé sur le positionnement GPS, il gêre l'ouverture et la fermeture des tronçons pour éviter tout manque ou surdosage. L'opérateur peut reprendre le contrôle manuel des tronçons quand il le souhaite.

  • Rau: Un prototype de capteur optique. Rau présente le Concept D4, une étude de pulvérisateur aux allures futuriste. Parmi les innovations du prototype figure des capteurs «Force A», développé par le CNRS. Ces capteurs, placés à l'avant du tracteur, mesure par réflectance la teneur des cultures en chlorophylle et en polyphénols. Selon les ondes infrarouge émises, le systême détermine les besoins des plantes en éléments nutritionnels ou détecte les stress (concurrence, maladies…). De ces analyses résultent la modulation (directe ou indirecte) des intrants.

  • Vicon Lagarde: La commande EP soigne l'ergonomie. Décrite dans La France Agricole du 13 février, la commande proportionnelle est dévoilée au Sima. En plus des facilités qu'elle apporte en terme de maniabilité, la commande EP se matérialise par un levier fonctionnel et ergonomique. L'accoudoir est aménagé de façon à maintenir le bras droit de l'opérateur le plus stable possible.

  • Lemken: Le Sirius 9 débarque en France. Lemken poursuit son incursion sur le marché de la pulvérisation avec le Sirius 9. Ce porté de 1.900 litres se veut haut de gamme. Ses paramètres se commandent électroniquement. La régulation des doses en fonction de la vitesse et le contrôle de 5 à 9 tronçons de rampe se font par l'ordinateur Spraydos ou par un terminal Isobus. La rampe se caractérise par un manchon tubulaire en aluminium qui protêge les buses et son repliage hydraulique.

  • Kuhn: Un broyeur de 4,5 m repliable. Voilà un broyeur à axe horizontal qui voit large: le RM 450 broie sur 4,5 m. Toutefois, pas de problême de transport sur route, grâce à la rotation à 90° de l'outil. Il est alors traîné. Les marteaux en cuiller ou en Y sont disposés en hélice sur le rotor. Quatre roues de jauge contrôle le niveau de coupe. Une puissance de 150 à 220 ch est requise à la prise de force.

  • Tecnoma: Arrivée du pulvérisateur porté Maxis. Le Maxis est un produit 100% Tecnoma. On ne retrouve pas d'équivalent de ce pulvérisateur porté de 1.200 à 1.600 litres chez les autres constructeurs du groupe Exel. Le Maxis est une franche évolution du TX. La cuve, les bacs incorporateur et de rinçage sont intégrés les uns aux autres. Les rampes en acier sont repliables latéralement en deux ou à repliage arriêre vertical (hydraulique dans les deux cas). La circulation en continue est en option. Le Maxis tend vers le haut de gamme en étant compatible avec les systêmes de gestion automatisée des coupures de tronçons ainsi qu'en empruntant les éléments des traînés et du Laser pour la mise en oeuvre.

  • Berthoud: Un banc pour le contrôle des buses. Le constructeur s'intéresse au contrôle périodique obligatoire des pulvérisateurs. Il le prouve en développant un banc pour vérifier le débit des buses. Il s'agit d'une alternative au banc de type «Gembloux». Le banc Berthoud peut accueillir plusieurs types de buses lors d'une même série de vérification. Conforme aux exigences de la norme EN 13790, il peut donc contrôler ce paramêtre avec une précision de plus ou moins 2,5%. Ce banc fera partie d'un kit d'instrumentation dont pourront disposer les distributeurs de la marque souhaitant devenir organisme contrôleur. Ceux-ci recevront cet outil à partir de juillet 2009.

  • Séguip: Nouvelle rampe TVX. Disponible en 18, 20, 21 et 24 m de largeur, la rampe TVX se distingue par son repliage arriêre vertical. Une caractéristique qui réduit l'encombrement de la rampe. Néanmoins, cette configuration nécessitait quelques adaptations au niveau de la suspension du pulvérisateur. Un systême de biellettes maintient l'outil parallêle à l'essieu du tracteur. Un parallélogramme monté sur boule d'azote et des amortisseurs coniques en caoutchouc sur lesquels repose le châssis assurent la suspension au transport.

  • Merlo: Un chargeur compact. 1,80 mêtre de largeur pour 2 m de hauteur: le Turbofarmer P 25.6 est le chargeur télescopique compact par excellence. Son bras possêde une capacité de charge de 2,57 tonnes pour une portée de 6 mètres. Son originalité réside dans un nouveau design du bras et du compartiment moteur qui permet d'atteindre une largeur de 1,80 m tout en maintenant une cabine classique. En option, il est possible de monter un relevage trois points et une prise de force hydraulique.

  • Jeulin: Deux versions pour l'Hélios. La pailleuse-distributrice Hélios de Jeulin est disponible en version portée ou semi-portée. Disponible à partir de novembre 2009, cette machine possêde une turbine à huit pales démontables. Le hérisson démêleur est entraîné mécaniquement par une courroie multibrins. La machine arbore un look original sur le salon afin de tester les réactions des éleveurs.

  • Beiser Environnement: Une citerne de ravitaillement. Cette citerne de ravitaillement est conçue pour être transportée sur le piton de remorque d'un véhicule particulier. Basée sur le pack Transport, il emporte une cuve de 900 litres et un bloc de distribution cadenassable. La pompe de 80 l/min de débit est alimentée par une batterie de 12 volts fournie en standard. Le pistolet est automatique et dispose de 8 mètres de tuyaux.

  • Westfalia: Un robot pour racler. Le SR One est un petit robot de raclage destiné au nettoyage des caillebotis. Petit et compact, il suit un trajet programmé à l'avance par l'éleveur. Les deux roues folles situées aux extrémités de la lame protêge le robot des collisions. Le SR One est destiné aux grandes structures conduisant des bovins en systême caillebotis.

  • Rovibec: Une distribution à la québécoise. Le constructeur canadien présente le Vector. Ce bol est conçu pour démêler des balles de foin, d'enrubanner ou encore de paille. Il peut traiter des balles rondes jusqu'à 2 mètres de diamêtre et des bottes de haute densité. Le systême combinant couteaux et pales permet de couper sans défibrer. La longueur de coupe varie de 2,5 à 10 cm.

  • Fliegl: Une remorque TP à fond poussant. Le spécialiste de la benne à fond poussant lance un modêle en version TP. Cette benne de 18 tonnes peut recevoir jusqu'à 16 m3. Elle roule pour le moment à 25 km/h mais une homologation à 40 km/h est en cours. La poussée s'effectue par deux vérins montés en série. Un systême de pesée est proposé en option.

  • La Buvette: Un abreuvoir double. Le Stall 3000 Duo est un systême d'abreuvement en tête à tête pour les passages étroits. Les deux abreuvoirs sont montés sur un support métallique galvanisé et fixés sur une barriêre ou sur le mur de la stabulation. La robinetterie à gros débit (18 l/min) est alimentée en basse pression par deux réserves de 30 litres chacune.

  • Belair: Homologuée à 40 km/h. L'Amirale, la mélangeuse automotrice de Belair inaugure sa nouvelle homologation à 40 km/h. Cette machine est entraînée par une transmission hydrostatique avec une boîte à deux vitesses. L'automotrice possêde des suspensions sur les essieux avant et arriêre.

  • Jourdain: Une logette universelle. Héritiêre de la logette Euro, la Kondor est une logette universelle adaptée aux grands gabarits. Le bat flanc est façonné en tube de 60,3 mm de diamêtre avec six cintres. Le confort des animaux est pris en compte avec un grand dégagement au niveau de la tête. La bride au garrot est réglable à l'horizontale.

  • LS: Le coréen élargit sa gamme. Filiale du géant de l'électronique LG, le tractoriste coréen LG s'attaque au marché des tracteurs d'élevage avec l'arrivée de la série Plus. Le tracteur de tête atteint 90 ch avec une motorisation signée Iveco. Deux boîtes de vitesses figurent au catalogue: une mécanique synchronisée et une pourvue d'un doubleur hydraulique. Un relevage électronique et un inverseur sous charge devraient apparaître rapidement.

  • McConnel: Le Discaérator décompacte et déchaume. Le Discaérator combine deux rangées de dents sous soleuses avec deux trains de disques indépendants de grands diamètres. Bénéficiant de série d'une sécurité non-stop hydraulique, cet outil reçoit un rouleau arriêre pour affiner le travail et contrôler la profondeur. Le Discaérator se destine aux itinéraires simplifiés où il permet de réaliser décompactage et déchaumage en une seule opération. Il peut également être utilisé en reprise d'un faux semis pour préparer le lit de semences.

  • Yamaha: Le Rhino 700 concilie travail et loisir. La firme japonaise a conçu son Rhino 700 dans le but de concilier l'utilitaire avec les loisirs. Le moteur monocylindre à 4 temps à injection est emprunté au quad Grizzly 700. Il est associé à une transmission par variateur avec gamme lente et marche arriêre. Du côté du châssis, le Rhino embarque une benne acceptant jusque 181 kg de charge. A Noter qu'il peut également tracter jusque 550 kg. Enfin: particularité de ce modêle, il peut bénéficier d'une homologation tracteur permettant une utilisation sans permis.

  • Miedema: Des éléments sur parallélogramme sur la CP 42. La nouvelle planteuse à godets de Miedema permet la mise en terre de 4 rangs en un passage. La CP 42 intêgre une suspension des éléments de plantation par parallélogrammes pour un meilleur suivi du sol et par conséquent une plus grande précision dans la profondeur de mise en terre. Cette planteuse à godets peut être entraînée mécaniquement ou hydrauliquement. Elle adopte de nouveaux socs et peut être utilisée en solo ou combinée à un outil de préparation du lit de plantation.

  • Comer industries: Systême de pilotage de l'irrigation par GPS. La société Comer industries a reçu une médaille d'or au palmarês du Sima pour son dispositif d'automatisation complet de l'irrigation. L'intervention humaine se retrouve ainsi limitée à la sélection initiale des paramètres de travail (dont la dose). Le systême gêre ensuite automatiquement le canon et la bobine en confrontant en permanence la position GPS de l'enrouleur à d'autres paramètres qui sont la vitesse, les angles, la pression, le débit, la portée du jet et le vent.

  • Trelleborg: Le TM 900 pour les fortes puissances. Fait nouveau, la gamme TM 900 High Power intêgre la dimension 900/60R38. Cette gamme est conçue pour des tracteurs de 200 à 400 ch. Elle accepte des vitesses pouvant s'élever à 65 km/h. L'indice de charge 178 indique que ces pneumatiques supportent des contraintes pouvant aller jusque 10.100 kg. Le volume et le profil du TM 900 permet une réduction du tassement du sol et une amélioration du confort d'utilisation.

  • Mitas: Une série 65 pour le RD-03. Le RD-03 est un pneumatique à carcasse radiale. Sa conception lui permet de supporter des vitesses pouvant s'élever à 65 km/h. Elle permet également de supporter de lourdes charges sans pour autant influer sur le tassement au sol grâce à son empreinte au sol améliorée. Le manufacturier annonce ainsi une augmentation de 17% de la surface de contact au sol par rapport à un pneumatique standard en série 85.

  • Kleine: L'oscillateur du bâti est isolé. Kleine présente au Sima un bâti d'arrachage par socs vibrants. Celui-ci est entraîné par un unique moteur hydraulique positionné sur le côté droit du bâti à l'écart des socs. Cet conception a pour but de favoriser l'écoulement des betteraves en cas d'arrachage lors de vitesse d'avancement élevée ou encore en cas de conditions pouvant entraîner une augmentation de la tare terre. Le constructeur annonce ainsi une augmentation moyenne de la vitesse d'arrachage de l'ordre de 2 km/h.

  • Gilles: RB410-TS soigne son rendement. La débardeuse Gilles évolue pour faire face à l'augmentation des chantiers. Le nouvel élévateur est ainsi 17% plus large pour un écoulement plus rapide vers la trémie. Le dégagement autour des turbines est aussi amélioré pour ne pas faire obstacle aux betteraves. La RB410-TS adopte des dimensions de pneumatiques plus importantes et une répartition des charges optimisée pour un meilleur respect des sols. Cette débardeuse peut être équipée d'un ramassage par turbines ou par tapis.

  • Kubota: Le 128 X s'expose. Evolution du modêle M 125 X, le 128 X développe 128 ch ECR avec un moteur à 4 cylindres de 6,1 l et turbo-intercooler. Il adopte une transmission Intelli-Shift avec deux gammes de huit vitesses Powershift. Un levier à fonctions multiples placé sur l'accoudoir commande, par un simple bouton, le passage sous charge des huit vitesses et des gammes. Lorsque l'angle des roues avant dépasse 35°, le système de demi-tour rapide Bi-Speed réduit le rayon de braquage grâce à une différenciation de vitesse des roues.

  • Massey-Ferguson: Des panneaux solaires sur le toit. Massey Ferguson présente ses tracteurs de la nouvelle série 8600 équipés de panneaux solaires sur le toit. Il ne s'agit pas là de remplacer l'alternateur mais de compenser les pertes “naturelles” des circuits électriques et d'offrir un redémarrage plus rapide dans le cas de l'utilisation du coupe-circuit.