Dix astuces de pro pour régler la charrue (diaporama)
/
  • Labour d'hiver: dix astuces de pro pour régler la charrue (diaporama) Labour d'hiver: dix astuces de pro pour régler la charrue (diaporama)

  • 1. Repérer le mauvais labour. Voici l'exemple type à ne pas suivre. Le labour irrégulier, avec entre autres une raie mal recouverte, montre que la charrue est mal réglée. Sur ce labour, il est possible de savoir que le travail a été effectué avec une six corps. Lorsque le réglage est correct, il est impossible de déterminer le nombre de corps ou de passages.

  • 2. Régler les versoirs. L'angle se règle en fonction de la vitesse à laquelle on travaille. Ici, on peut aussi observer le mauvais réglage de l'horizontalité de la charrue : la terre passe au-dessus des premiers versoirs, tandis qu'elle arrive à peine au centre du dernier.

  • 3. Adapter la vitesse. La vitesse de descente du relevage se définit selon le poids de l'outil. Elle se règle en cabine via la palette de contrôle du relevage.

  • 4. Mesurer les bras. La longueur des chandelles doit être identique de chaque côté.

  • 5. Vérifier le talonnage. Le talonnage permet à la charrue d'être parallèle au sol. Ce réglage se fait à l'aide du troisième point. Notez qu'en cas d'attelage sur le trou oblong, l'axe du troisième point devra se trouver au centre lors de la mise en terre.

  • 6. Modifier la largeur. Il faut distinguer les charrues convertibles et les charrues à largeur variable. Dans le premier cas, le réglage de la largeur se fait mécaniquement en déplaçant les étançons sur l'age de la charrue. Sur les charrues à largeur variable, ce réglage se fait hydrauliquement de façon continue.

  • 7. Régler la profondeur. Le réglage de la profondeur de travail se fait à l'aide de la roue de terrage et du relevage.

  • 8. Ajuster l'aplomb. L'aplomb se règle à l'aide des butées de retournement. Au travail, l'aplomb est correctement réglé lorsque les étançons de la charrue sont perpendiculaires au sol.

  • 9. Adapter les rasettes. La distance entre les coutres et les rasettes doit être égale à la profondeur de labour. Il ne faut pas non plus oublier que plus la vitesse d'avancement est élevée, plus il faut reculer la position de la rasette sur l'age.

  • 10. Terminer avec déport et dévers. Ces deux réglages sont souvent combinés. Le déport correspond à la largeur de travail du premier corps. Il doit permettre de recouvrir correctement la raie du passage précédent sans créer de butte entre l'aller et le retour. Le dévers quant à lui permet au tracteur de « tirer droit ». Ce réglage consiste à faire correspondre l'axe de la charrue avec celui du tracteur. Lorsque le dévers est bien réglé, le chauffeur peut labourer sans tenir le volant.