Un chisel à la solution passe-partout
/
  • Grégoire-Besson Eurotill : le chisel, la solution passe-partout Grégoire-Besson Eurotill : le chisel, la solution passe-partout

  • 1. L'Eurotill est testé en version à 4,85 mètres de largeur.

  • 2. Les dents sont disposées sur trois rangées.

  • 3. L'écartement entre les dents est de 230 mm.

  • 4. Les dents intègrent une sécurité non stop à ressort.

  • 5. Une rangée de herses-peignes nivelle le sol.

  • 6. A l'avant, deux roues de jauge contrôlent la profondeur de travail.

  • 7. A l'arrière, des butées permettent de régler la profondeur du rouleau.

  • 8. Le réglage de la profondeur du rouleau doit être fait de manière à ce que le chisel travail à plat.

  • 9. L'Eurotill dispose d'une tête d'attelage sur bras de relevage.

  • 10. Replié, l'appareil ne dépasse pas les 2,55 mètres.

  • 11. Les plateaux de tallage sont décollés et déplacés, la plupart des chaumes fragmentés.

  • 12. Un mois après le déchaumage, le premier horizon s'est tassé.

  • 13. En surface, les espaces entre les mottes se sont fermés, obstrués par la terre fine.

Conçu pour combiner les avantages des disques indépendants et du cover-crop classique, il travaille jusqu'à 7 cm.

par Sébastien Chopin, Henri Etignard, Corinne Le Gall et Nicolas Levillain