Comparatif Fendt 313 et 516 : le diaporama
/
  • 14 cm d’empattement séparent notre 516 de notre 313, mais tous les deux héritent d’un 4 cylindres. Cependant, le 516 est plus coupleux avec 90 N. m de supplémentaires.

  • Le 313 est doté d’un chargeur Cargo 4X75 compact équipé d’une BMS (Benne multiservice) Fliegl. La version compacte se caractérise par un brancard plus proche de la cabine, sans changer la position de la potence. Le parallélogramme est mécanique.

  • Le verrouillage des outils est électro hydraulique.

  • Le pare-brise Panoramic offre une belle vue sur le chargeur au travail.

  • Le décrochage du chargeur se fait obligatoirement avec un outil. L’opération prend quelques minutes.

  • Pour la motorisation, Fendt fait appel à deux quatre cylindres. Le 516 s’équipe d’un Deutz de 4.04l, alors que le 313 reçoit un Agco Power de 4,4 l.

  • Le relevage avant s’intègre dans le châssis, et est double effet.

  • L’huile des fonctions hydraulique est séparée de l’huile utilisée pour la transmission. Un filtre sur le retour est installé sur le circuit des fonctions hydrauliques. Il permet de protéger le tracteur lors de l’export de grands volumes, ou lors de l’utilisation d’outils en commun. (Ex : Cuma)

  • La structure de la cabine est la même sur les deux modèles. Elle est également identique à celle des séries 700.

  • À l’intérieur du 500, comme les modèles supérieurs, toutes les commandes sont regroupées sur l’accoudoir. Le terminal de 10 pouces est tactile.

  • Pour l’intérieur du 300, les commandes sont sur l’aile droite. L’écran de 7 pouces n’est pas tactile.

  • Le terminal du 516 est IsoBus. D’autre part, il peut-être divisé en plusieurs parties comme sur cette photo. On peut ainsi voir la partie IsoBus de l’épandeur à fumier, des réglages du tracteur ainsi que la carte de l’autoguidage.

  • Sur la série 500, les modèles sont pré équipés pour le guidage de série. Notre modèle équipé d’un auto guidage nous a permis de ne plus toucher le volant au travail.

  • Chaque série reçoit sa propre transmission. Sur le 500, elle hérite de deux gammes. Le changement se fait à l’arrêt.

  • Sur l’aile arrière, on retrouve des commandes pour le relevage, pour un distributeur hydraulique ainsi que pour la prise de force. Notons que notre modèle était équipé d’un avertisseur sonore de recul.

Pierre Peeters