Des solutions pour vidanger la remorque sans la basculer
/
  • . Pousser le chargement – Fliegl est un constructeur allemand qui a démocratisé la commercialisation du fond poussant avec la gamme Gigant ASW.

  • . Le fond poussant et la face avant inclinée assurent la vidange complète de la remorque.

  • . Fliegl rend sa remorque ASW polyvalente en proposant des outils arrière tels que hérissons verticaux ou une vis de transfert pour des applications de types épandages ou transbordeurs.

  • . La vis est alimentée par le fond poussant. L'entrainement de la vis est mécanique via la prise de force du tracteur.

  • . Pour augmenter la charge utile, Fliegl décline la Gigant en version à caisse en aluminium.

  • . Rolland, qui fait appel au constructeur allemand Demmler pour la fabrication de sa remorque à fond poussant, finalise la vidange de la Rollpush par un basculement hydraulique du fond poussant.

  • . La caisse de la Rollpush est uniquement proposée en version en aluminium.

  • . Huret utilise un fond poussant. Les flancs ont été renforcés pour contenir et canaliser le produit vers l'arrière.

  • . La Colombus du constructeur Legrand est dotée d'une caisse semi-cylindrique à fond poussant.

  • . Cette conception renforce la structure des flancs de la benne.

  • . Gyrax propose une alternative au fond poussant avec un déchargement par trois éléments coulissants.

  • . Les éléments de près de 3 mètres chacun s'imbriquent les uns dans les autres.

  • . La caisse est intégralement en acier. Deux modèles sont disponibles : 26 et 44 m³. Deux vérins hydrauliques poussent les éléments puis la face avant.

  • . Accompagner le chargement – La Drakkar de Joskin fait appel à un système de bande transporteuse qui recouvre le fond de la caisse.

  • . Le tapis tracte la paroi frontale, accompagne le chargement mais ne le pousse pas.

  • . Le tapis est enroulé à l'arrière et sous la caisse.

  • . D'une épaisseur de 4 mm, le tapis est fabriqué sur une base de caoutchouc renforcé par une triple tresse en textile.

  • . Le retour du tapis à haute résistance et la paroi frontale sont garantis par un moteur hydraulique entrainant une chaîne ou un câble.

  • . La face avant n'étant pas actrice dans le déchargement de la remorque, elle est ajourée, et recouverte de plexiglas protégés, favorisant la visibilité à l'intérieure de la caisse depuis la cabine du tracteur.

  • . Le tapis de la Cobalt (Thiévin) passe sous la caisse lors du déchargement.

  • . Le tapis en caoutchouc de la Cobalt est fixé sur un tapis à chaînes et barrettes. Le tapis assure l'étanchéité de la caisse.

  • . Le constructeur Allemand Krampe bénéficie d'une large gamme de bennes à fond mouvant à tapis, pour le marché agricole et des travaux publics, sur bennes et semi-remorques.

  • . La gamme TX de Krone est spécialement conçue pour le transport de l'ensilage. La vidange est assurée par un double tapis à chaînes et barrettes. D'autres constructeurs comme Joskin, Hawe, Tebbe, Bergmann, Schuitemaker, Kaweco, Strautmann... proposent la remorque «silage wagon».

  • . La vitesse du tapis à chaînes et barrettes atteint au maximum 34 m/min.

  • . Les autochargeuses de grands volumes sont également utilisées comme remorques de transport, à l'image de la Jumbo de Pöttinger.

  • . Plusieurs marques déclinent leurs autochargeuses en remorques à ensilage comme Pöttinger, Claas, Krone, Schuitemaker... Les cubages dépassent les 50 m³.

  • . Dans le but de faciliter la décompression du chargement, la caisse est de forme conique. Des rouleaux démêleurs favorisent également la décompression du produit.

Le basculement est la solution classique pour vider une remorque monocoque. Certains constructeurs proposent des systèmes alternatifs offrant plusieurs avantages. Meilleure stabilité à la vidange, gain de poids à vide, augmentation du volume et de la charge utile, etc. Toutes ces caractéristiques sont rendues possibles par un système de vidange à plat de la remorque. La structure du châssis d'une benne agricole classique doit supporter plusieurs contraintes, dont celles du vérin de levage. Pour les travaux de transport de produits à faible densité, le fond poussant est une solution intéressante. Le volume sur un véhicule roulant à trois essieux dépasse les 50 m³.

Deux techniques différentes

Sur le marché de la remorque à grand volume, plusieurs systèmes de vidange s'affrontent. Ils sont regroupés en deux techniques : l'une pousse le chargement, tandis que l'autre l'accompagne.

Henri Etignard