Les nouveautés en récolte
/
  • . Krone : production de pellets au champ. Le Premos 5000 de Krone est la première unité mobile de production de pellets. La machine ramasse directement la paille sur l'andain et sort des pellets de 16 mm de diamètre. Il est aussi possible de travailler à poste fixe en insérant les balles de haute densité sur le côté de la machine.

  • . Case IH : des évolutions sur les Axial-Flow 140. Les moissonneuses-batteuses Axial-Flow de la série 140 bénéficient de plusieurs évolutions pour la campagne de 2016. La série comprend trois modèles de 312, 400 et 449 ch de puissance maximale. Parmi les évolutions, on peut noter la table à six vis sans fin derrière le rotor qui remplace celle à cinq vis sans fin et l'arrivée d'un nouveau système de compensation automatique du dévers. Des trains de chenilles en caoutchouc Zuidberg sont disponibles pour les 6140 et 7140.

  • . Case IH : broyage et andainage revus. Les Axial-Flow de la série 140 reçoivent des améliorations sur les systèmes de broyage et d'éparpillage de la paille. En plus de ces évolutions techniques, le passage de l'andainage au broyage s'effectue maintenant en une minute grâce à deux opérations simples, soit depuis la cabine, soit avec des commandes électriques montées sur la droite de la machine.

  • . Claas : l'éclateur MCC Max utilise des disques de coupe et de friction qui augmentent le défibrage, quelle que soit la longueur de coupe.

  • . Claas : l'application mobile FleetView est conçue pour optimiser la logistique sur les chantiers de moisson. Elle informe tous les chauffeurs, qu'ils pilotent les moissonneuses-batteuses, les remorques ou les transbordeurs, du niveau de remplissage des trémies de chaque machine afin d'orienter les chauffeurs des remorques. Cette application est utilisable sur Smartphone et tablette. Le niveau de remplissage de chaque moiss-batt est mesuré par quatre capteurs dans la trémie et le système Quantimeter de mesure du rendement.

  • . Claas : un dispositif de contrôle automatique de contrôle du flux de récolte pour les Lexion hybrides qui permet d'utiliser la machine au maximum de ses capacités.

  • . Fendt : Le série E est complétée par deux modèles la 5225 E et la 5185 E. Ces machines sont conçues pour les agriculteurs qui veulent rester indépendants pour la récolte. Elles sont motorisées par un moteur Agco avec catalyseur SCR.

  • . Fendt : la Katana 65 évolue avec un rotor qui peut recevoir 20, 28 ou 40 couteaux. La motorisation est assurée par un moteur MTU de 15,6 litres délivrant 625 ch. Le traitement des gaz d'échappement est assuré par un catalyseur SCR. Le réglage automatique des barres de cisaillement ainsi que de l'usure des couteaux peut être affiché sur le terminal.

  • . Grimme : l'arracheuse de betteraves Maxtron dispose désormais d'un moteur Merces de 530 ch avec une cylindrée de 12,8 l. Elle sera aussi équipée d'un nouvel accoudoir de commande ErgoDrive qui équipe déjà la gamle Rexor. De série, elle sera équipée de phares à Led.

  • . Grimme : Le spécialiste des cultures industrielles va dévoiler une nouvelle génération de bâtis arracheurs 6, 8 ou 9 rangs pour la série Rexor. Ce sera aussi l'occasion d'introduire une nouvelle effeuilleuse combo avec au choix l'évacuation des fanes vers la gauche ou leur dépose entre les rangs.

  • . Grimme : VarioDrive est le premier entraînement à dérivation de puissance pour arracheuses de pommes de terre qui permet d'adapter en continu la vitesse des chaînes d'arrachage à entraînement de base mécanique aux conditions d'arrachage et de les inverser par la pression d'un bouton en cas de bourrage.

  • . Grimme : le système d'amortissement actif des vibrations ComfirtDrive est conçu pour réduire les oscillations auxquelles sont soumises les arracheuses de pommes de terre déportées et automotrices équipées de pneumatiques de grande dimension.

  • . Grimme : sur les arracheuses de pommes de terre à quatre rangs, le Gentle Flow Grimme utilise une unité d'arrachage et des séparateurs sur toute la largeur, ce qui réduit le nombre de paliers, d'entraînements, etc. installés ainsi que les intervalles de remplacement et d'entretien. Deux rouleaux caoutchoutés à entraînement actif sont fixés au longeron central, auquel est relié l'essieu arrière et qui ne mesure que 20 cm de largeur.

  • . John Deere : aiguisage des couteaux de l'ensileuse. Le dispositif ProCut contrôle l'écartement entre les couteaux et le contre-couteau. Cette mesure n'emploie pas le système habituel de capteurs de vibration mais un dispositif procédant par induction avec deux capteurs spéciaux. Le système mesure aussi automatiquement l'affûtage de chaque couteau. Il indique au chauffeur à quel moment il doit procéder à l'affûtage.

  • . John Deere : trois ensileuses supplémentaires. La 8300, équipée d'un moteur Tier 4 final de 13,5 l et délivrant 490 ch, complète la gamme par le bas. De leur côté, la 8700 de 766 ch et la 8800 de 843 ch s'insèrent dans la partie haute de la gamme avec un moteur de 19 litres, Tier 2. Les caractéristiques de ces machines sont les mêmes que celles des autres modèles de la gamme.

  • . John Deere : le simulateur GoHarvest permet aux chauffeurs de s'entraîner au réglage et à la conduite de la moissonneuse-batteuse pendant la morte-saison.

  • . John Deere : réglage automatisé du battage grâce à un système de capteurs dans les élévateurs.

  • . John Deere : le dispositif Active Yield calcule le rendement à partir de trois cellules de pesée placées dans la trémie.

  • . Massey Ferguson : la série Activa reçoit une motorisation Tier 4 final à 4 ou 6 cylindres. L'Activa 7340 est doté d'un quatre cylindres Agco Power tandis que la 7344 reçoit un 6-cylindres du même fournisseur. Les deux modèles sont dotés du nouveau terminal et d'un levier de commande multifonctionnel.

  • . New Holland : la série CX est entièrement revue. Elle comprend deux modèles à cinq secoueurs et quatre modèles à six secoueurs. La motorisation est assurée par FPT. La série est coiffée par la CX 8.90 de 490 ch avec une trémie de 12.500 litres. Tous les modèles reçoivent la cabine Harvest Suite et reprennent les éléments de battage et de nettoyage qui ont fait le succès de la génération précédente. Les modèles CX7.90, CX8.80, CX8.85 et CX8.90 sont fournis avec des chenilles en caoutchouc SmartTrax à système de suspension Terraglide.

  • . New Holland : la série CR reçoit des nouveaux moteurs FPT conformes à la norme Tier 4 final. Le traitement des gaz d'échappement est assuré par la seule technique de l'adjonction d'Ad-Blue.

  • . New Holland : la gamme d'ensileuse est elle aussi renouvelée avec une motorisation 100 % FPT. Les FR couvrent une plage de puissance de 476 à 775 ch pour les versions qui reçoivent un moteur FPT conforme à la norme Tier 4 final. Pour le plus gros modèles, la motorisation est assurée par un bloc de 20,1 litres délivrant 824 ch. Le rotor disponible en cinq configurations afin de répondre aux exigences spécifiques des différents chantiers : 2 x 8, 2 x 10, 2 x 12, 2 x 16 et 2 x 20 couteaux pour une longueur de coupe entre 6 et 33 mm, 5 et 27 mm, 4 et 22 mm, 3 et 16 mm et 2 et 13 mm respectivement.

  • . Ropa : une combinaison du contrôle hydraulique du châssis et de pneumatiques gonflés à 1,4 bar pour préserver le sol.

  • . Zürn : réglage électrique de la barre de coupe.

Voici les nouveautés qui seront présentées lors du prochain salon Agritechnica d'Hanovre dans le domaine de la récolte. Le passage à la norme Tier 4 final est la tendance générale dans le secteur des moissonneuses-batteuses, ensileuses et arracheuses.