Les nouveaux pulvérisateurs
/
  • . Challenger : arrivée sur le marché du pulvérisateur traîné. Le RoGator 300 se déclinera pour commencer en deux modèles de 3.300 et 4.400 litres. Leur technologie sera inspirée de celle des RoGator 600 automoteurs. Selon Challenger, les deux tiers des éléments seront communs aux deux séries de pulvérisateurs, notamment au niveau des rampes. Afin de simplifier l'attelage et de supprimer les flexibles hydrauliques entre le tracteur et le pulvérisateur, la pompe pourra être entraînée par la prise de force.

  • . Agrotrop : le système EasyFlow de dosage précis des produits phytosanitaires en incorporation directe.

  • . Amazone : l'AmaSpot est un dispositif de détection des mauvaises herbes par infrarouge afin de déclencher la pulvérisation de l'herbicide au niveau de chaque buse.

  • . Amazone : des coupures de buses individuelles AmaSelect et Amaswitch. La quadrijet à coupure de buse électrique individuelle AmaSelect est composé de quatre buses à commutations et coupures électriques. Ainsi, le système offre en plus du tronçon de 50 cm, qui peut être coupé automatiquement via GPS-Switch, une coupure électrique des buses depuis le terminal de commande. En plus de la coupure de buse AmaSelect, Amazone présente la nouvelle coupure électrique individuelle de buse AmaSwitch. Elle dispose de la même circulation à haute pression que l'AmaSwitch mais est dotée d'un trijet à commande manuelle au lieu du quadrijet à commande électrique.

  • . Amazone : le nettoyeur intensif XtremeClean est composé de quatre buses à jet rectiligne qui sont montées sur un support de buse à rotation électrique. Les buses à haute pression sont guidées de façon définie par le biais d'un moteur électrique et parcourent systématiquement l'ensemble de la paroi de la cuve avec un jet rectiligne. Ce système remplace le nettoyage classique en cas de changement critique de bouillie ou de rinçage au champ.

  • . Amazone : le suivi de rampe DistanceControl plus est maintenant équipé de quatre capteurs. En plus du nombre plus important de capteurs à ultrasons, le logiciel de régulation a été remanié afin d'améliorer le suivi, même à des vitesses de déplacement élevées.

  • . Challenger : une nouvelle cabine pour le RoGator 600D. Le pulvérisateur automoteur reçoit une cabine plus large que celle de la précédente version. Il s'agit de la cabine dite « Globale » du groupe Agco. La visibilité sur l'avant et les côtés est améliorée par un pare-brise de 1,34 m². Le nouvel accoudoir intègre des icônes plus claires. Le terminal du 600C est remplacé par un terminal de 10,2

  • . Dammann : injection directe sans délai et compartimentation de la cuve pour simplifier le nettoyage.

  • . Gaspardo : le Campo est décliné en version à grand volume avec une cuve de 6.500 litres. Le Campo 65 est équipé d'une rampe de 30 mètres avec relevage par parallélogramme. La régulation DPAE est contrôlée par un boîtier Müller.

  • . Hardi : une nouvelle version du Mega. Après quinze ans d'existence, la série Mega bénéficie d'un coup de jeune et se décline avec une cuve en polyéthylène qui peut atteindre 2.200 litres. Il reçoit des rampes de 20 à 28 mètres et peut travailler avec une cuve frontale.

  • . Hardi : L'automoteur Alpha Evo va être présenté dans une version de 5.000 litres avec un suspension à coussins d'air Air-Ride. L'automoteur sera motorisé par un bloc Deutz de 245 ch.

  • . Hardi : la rampe Delta Force sera disponible de 27 à 36 mètres. Conçue en acier à haute limite d'élasticité, elle est dotée d'un nouveau système antifouettement. La rampe se replie en deux parties sur les versions de 27, 28 et 30 mètres et en trois parties sur les versions de 32, 33 et 36 mètres.

  • . Horsch : présenté sous forme de prototype lors de la précédente édition d'Agritechnica, l'automoteur PT 330 est désormais prêt à être commercialisé en Europe. Cet engin est dôté d'un moteur de 330 ch, d'une cuve de 5.000 litres et de rampes de 30 à 36 mètres. Il est capable de circuler à 30 km/h dans la parcelle.

  • . Horsch : le dispositif BoomControl remplace les capteurs à ultrasons par un scanner laser pour contrôler et adapter la hauteur et la position de la rampe.

  • . Kubota : le constructeur japonais arrive sur le marché du pulvérisateur avec une gamme issue du catalogue Kverneland.

  • . Kuhn : après le Metris 2 dévoilé au Sima, Kuhn lance le Lexis pour Agritechnica. Ce pulvérisateur traîné vient occuper le créneau de l'entrée de gamme. L'offre comprend pour le moment un seul modèle, le Lexis 3000 doté d'une cuve de 3.000 litres. Il reçoit une rampe en aluminium MEA2 ou MTA2, de 18 à 24 m de largeur avec une suspension Trapezia ou Equilibra. La mise en oeuvre reste simple avec le système Manuset composé de deux vannes principales. La régulation est de type DPAE avec le choix entre plusieurs boîtiers de régulation électronique. Le boîtier Visioreb intègre la visualisation du travail et la gestion de la coupure des tronçons par GPS.

  • . Kuhn : l'Isobus arrive sur les pulvérisateurs Kuhn avec deux boîtiers : le CCI 100 et le CCI 200. Ces boîtiers offrent la fonction CCI Command avec gestion des sections par GPS et guidage et la fonction CCI Control avec documentation, enregistrement et modulation du dosage par GPS. En plus de ce terminal, un petit boîtier Isoclick pilote les fonctions fréquemment utilisées pendant le travail.

  • . Kuhn : le constructeur alsacien fête la mise en service de sa 10.000e rampe en alu avec le lancement des rampes MEA2 et MTA2. Ces rampes se déclinent dans des largeurs de 18 à 21 mètres avec deux bras en aluminium de chaque côté. La correction automatique du dévers est mécanique. Le cadre central en acier est équipé de la suspension Equilibra sur la MEA2 avec système à pendulo-biellette.

  • . Kverneland : l'iXter A va venir renforcer l'offre de pulvérisateurs portés Kverneland. L'offre comprend trois modèles de 800, 1.000 et 1.200 litres. La rampe est au choix un modèle en aluminium avec repliage en Z ou le modèle en acier HC déjà utilisé sur d'autres modèles de la gamme.

  • . Kverneland : le constructeur norvégien complète sa gamme avec un pulvérisateur automoteur, le iXdrive. La gamme comprend deux modèles de 4.500 et 5.300 litres avec des rampes de 24 à 40 mètres. La motorisation est assurée par un Perkins à 6 cylindres. A priori, cet automoteur ne sera pas commercialisé en France.

  • . Lechler : la buse IDTA à injection d'air forme un double jet asymétrique qui limite les risques de colmatage.

  • . Vogel & Noot : le constructeur autrichien renouvelle entièrement sa gamme de pulvérisateurs traînés avec le Pharos 4600. L'engin est doté d'une cuve en polyéthylène de 4.600 litres avec une pompe indépendante pour le nettoyage de l'intérieur. La rampe de 15 à 27 mètres se replie en deux parties. Le relevage par parallélogramme permet de monter la rampe jusqu'à 2,60 mètres. La régulation électronique est contrôlée par un boîtier Müller.

La prochaine édition d'Agritechnica sera riche en nouveautés dans le domaine de la protection des cultures. De nouveaux venus pointent leur nez sur certains marchés.