Les marques exotiques se dévoilent
/
  • Sur le stand du polonais Ursus, on retrouve une grande partie de la gamme. Voici le 25014 dont le design reste basique.

  • Rostselmash présentait sa dernière moissonneuse, la RSM 161. Elle hérite d’un nouveau style plus design que les modèles actuels de la marque.

  • Tym était cette année le seul représentant des tractoristes coréens.

  • Les constructeurs turcs se sont illustrés avec des matériels ressemblant étrangement à des modèles déjà connus sur le marché.

  • Saurez-vous trouver quel semoir connu a inspiré ce modèle turc?

  • Toujours un matériel turc et encore une inspiration très claire du côté des fabricants allemands et français.

  • Sur le stand de la Russie, le constructeur de St Pétersbourg Kirovets exposait son articulé K-744P.

  • La marque Italienne Arbos est maintenant détenue par le chinois Foton. Une nouvelle gamme de tracteurs était présentée sur les moquettes de l’Agritechnica.

  • Le Chinois ZoomLion développe sa branche agricole. Voici une moissonneuse-batteuse sur chenille typique du marché asiatique.

  • Zoomlion a également l’envie de conquérir le marché européen avec ses tracteurs. En voici deux modèles.

  • Fabriqués à Minsk en Biélorussie, les tracteurs Belarus sont importés en France par Podia. Voici le plus gros modèle, le 3525.6 de 355 ch.

  • Gomselmash est également un constructeur Biélorusse. Pour Agritechnica, il avaient amené son ensileuse Palesse FS8060 de 600Ch.

Les divers constructeurs concernés ont donc fait le déplacement pour exposer leurs différentes gammes. Voici une petite sélection des marques asiatiques et d’Europe de l’Est présentes à Hanovre.

P. Peeters