La traçabilité automatique avec le terminal iMonitor Deutz-Fahr
/
  • Tout commence dans le menu « Tâches » avec la création d’une fiche regroupant toutes les caractéristiques du chantier. Toutes ces informations sont enregistrées et figurent dans les menus déroulants pour les utilisations ultérieures. Comme nous venons de recevoir le tracteur, il faut entrer toutes les informations. Nous commençons par le type de travail, ici le passage d’un déchaumeur à disques. On accède à ce champ en cliquant sur la flèche pointant vers le bas, à droite de l’écran, sous le menu déroulant. Cette première étape est peu intuitive.

  • En revanche, la suite du paramétrage se déroule très rapidement et sans risque d’erreur. Ici, nous saisissons le nom de la parcelle et sa surface.

  • L’outil a été saisi précédemment, il nous suffit de le sélectionner dans le menu déroulant. C’est rapide !

  • L’ensemble des caractéristiques du chantier est maintenant saisi. À la deuxième ligne, on peut lire que nous avons choisi le déclenchement manuel de l’enregistrement du chantier.

  • En arrivant au champ, nous sélectionnons notre chantier.

  • Quand nous sommes prêts à commencer le chantier et baisser l’outil, nous appuyons sur l’icône lecture en haut de l’écran (qui devient alors pause) puis sur l’enregistrement. Immédiatement, les paramètres qui sont en train de s’enregistrer apparaissent en rouge sur l’écran.

  • Nous testons aussi la version avec déclenchement automatique lors du travail avec le broyeur de pierres. Nous corrélons le démarrage de l’enregistrement à l’embrayage de la prise de force. Tout fonctionne.

  • Une fois le chantier terminé, la documentation peut être exportée au moyen d’une clé USB. Le dispositif génère un fichier pdf qui peut être remis directement au client dans le cas d’une ETA et un second fichier au format Excel, qui peut être transféré dans un logiciel de gestion de l’exploitation.

  • Le iMonitor permet aussi d’enregistrer les réglages d’un outil et de les réimporter dans un autre tracteur équipé du même terminal. Attention, pour l’utilisation d’un outil qui a été dételé puis réattelé, il est fortement conseillé d’indiquer le branchement à réaliser pour les distributeurs dans les remarques car le risque d’accident est grand. Ici, nous avons précisé que le distributeur du repliage pour ce déchaumeur doit être la prise jaune.

  • Les paramètres d’un outil s’importent très facilement. Il suffit d’insérer la clé USB sur le côté du moniteur et de choisir l’icône de transfert de la clé vers le terminal sur l’écran.

  • En plus des paramètres de réglage des distributeurs et du relevage, il est possible de mémoriser et transférer les séquences de bout de champ attachées à un outil.