Six ensembles tracteur – chargeur frontal à l’essai (2e partie)
/
  • Le John Deere 6120 R est équipé d’un chargeur maison, le 643 R.

  • Ce chargeur frontal offre une hauteur de levage maximale au point de pivot de 4.3 mètres.

  • L’attelage du chargeur est rapide grâce à un dispositif automatisé. Pour mettre en place le chargeur, il faut placer la suspension du pont avant en mode automatique.

  • Le toit vitré offre une bonne visibilité sur l’outil en position haute. Notre modèle était équipé d’une antenne GPS qui a obligé le chauffeur à se décaler. Pour les longues journées de chargement, mieux vaut démonter l’antenne.

  • En cabine, le chargeur est piloté par un levier en croix souple et précis.

  • Le Massey Ferguson 5713 SL est équipé d’un chargeur frontal Quicke MF 956.

  • Ce chargeur frontal offre une hauteur de levage au point de pivot de 4 mètres.

  • Le capot plongeant et profilé du 5713 SL facilite son attelage et son dételage.

  • La visibilité en hauteur est bonne, même en plein soleil.

  • Le toit vitré améliore les conditions de travail pour le chargement. Le chauffeur est protégé par une grille.

  • Le levier multifonctions qui pilote le chargeur est un modèle du genre. En plus des fonctions hydrauliques, il pilote les rapports de vitesses, l’inverseur ainsi que deux fonctions choisies par l’agriculteur (boutons bleus).

  • Le Valtra N 134 est équipé d’un chargeur Quicke Q 56.

  • Le Q 56 qui équipe le Valtra est identique à celui qui est monté sur le Massey Ferguson du test.

  • L’arrivée d’un toit vitré sur cette nouvelle génération de N est un avantage pour les travaux en hauteur.

  • Le chauffeur n’a pas besoin de se pencher en avant pour apercevoir l’outil en position haute.

  • Le chargeur frontal est piloté par ce petit joystick qui intègre aussi les troisième et quatrième fonctions. Ce joystick peut être utilisé pour piloter les distributeurs arrières.