William Villeneuve, le président de Jeunes Agriculteurs, interrogé sur les tensions syndicales apparues en 2009 avec la crise, reconnaît que, « comme tous les syndicats », les JA l'ont ressentie de l'intérieur. Il met en avant un problème de communication qui, sur l'exemple de la crise du lait, de la disparition annoncée des quotas, perdure depuis 2003. Aujourd'hui, « il faut réexpliquer les choses au sein de notre réseau » et apprendre à communiquer avec les générations d'agriculteurs plus anciennes...

Bruno Vitasse et Alain Cardinaux

(le 6 janvier 2010)