Le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, a indiqué le 31 mai 2011 qu'il faut « mobiliser tout ce qui peut l'être pour nourrir correctement les bêtes et les exploitations » françaises. C'est une « urgence absolue », a-t-il martelé.

Pour cela, alors qu'il a demandé la veille aux préfets de Région de « lancer dès maintenant le processus d'indemnisation au titre du Fonds national de garantie des calamités agricoles », il a entrepris de mobiliser les mécanismes de solidarité nationale, « à tous les niveaux » (Etat, fret, banques, assureur, MSA, acteurs éconimiques), ainsi qu'au niveau européen.

Marine Gramat

Lire également :

Sécheresse : B. Le Maire annonce des mesures mobilisant « tous les mécanismes de solidarité »

Vidéos liées :

Sécheresse : « Certains éleveurs en situation catastrophique n'auront pas leurs crédits » (Ph. Collin, Confédération paysanne)

Sécheresse : « Les éleveurs ont besoin d'une véritable année blanche » (B. Lannes, Coordination rurale)