Je sème les céréales à paille en direct avec un semoir Bertini
/
  • Le semoir Bertini 22.000 de 4 mètres est composé de trois trémies dont une pour les petites graines. Il est entièrement mécanique.

  • Les éléments semeurs sont composés d’un disque ouvreur, d’un double disque et de deux roues qui referment le sillon.

  • La profondeur de semis est contrôlée par deux roues de jauge.

  • Le réglage de la profondeur se fait sans outil avec une plage variable de 0,5 cm en 0,5 cm.

  • Pour le réglage, il suffit de décaler cette bride sur un sélecteur à sections.

  • La languette blanche en Téflon maintient la graine dans le fond du sillon. Les deux roues en acier positionnées derrière referment le sillon. Ces dernières bénéficient d’un réglage de l’angle et de l’agressivité.

  • Le semoir de 4 m est composé de 20 éléments semeurs, chacun espacé de 20 cm.

  • Les éléments sont montés sur parallélogramme. La pression au sol se règle à l’aide d’une clé, en modifiant la tension du gros ressort rouge. Il y en a un par élément. Le ressort noir permet de modifier la pression du disque sur le sol.

  • Le Bertini est doté de deux trémies pour les grosses graines, et une plus petite devant pour les petites graines. Elles sont toutes les trois indépendantes.

  • Alexandre utilise les deux trémies à « grosses graines » pour le semis de blés hybrides, avec deux variétés. Pour cela, il bouche une distribution à cannelures à l’aide de caoutchoucs spécifiques.

  • Alexandre a caissonné la petite trémie afin de semer plusieurs couverts, et éviter également que la semence (colza) ne se concentre d’un côté de la trémie.

  • Le semoir est entraîné mécaniquement par les deux roues du semoir.

  • La cinématique par chaînes et pignons provenant des roues entraîne trois boîtes de vitesses. Une pour chaque trémie. En semis de colza, Alexandre utilise une des grosses trémies pour l’engrais de fond. La distribution et le calibrage se font ainsi sans outils.

  • La distribution est assurée par des cannelures.

  • Le Bertini nécessite un seul distributeur. Il faut néanmoins descendre du tracteur pour tourner cette vanne pour déplier ou replier hydrauliquement le semoir.

  • Le Bertini se replie en trois éléments. L’élément principal reste fixe au centre, tandis que les deux autres pivotent à 180 degrés vers l’avant.

  • Un vérin de chaque côté et un système de compas assurent le repliage en position de transport.

  • Au transport, comme au bout du champ, ainsi qu’au travail, le semoir repose sur les deux grosses roues en position frontale du semoir.

  • Le long timon offre une bonne visibilité au travail sur le semoir et favorise la maniabilité.

  • Parcelle de blé hybride semé derrière un maïs ensilage à la fin de septembre. Photo prise au début de décembre, soit deux mois après. Le blé est semé à 110 pieds au mètre carré.

  • Le nombre important de turricules de vers de terre à la surface témoigne d’une bonne vie microbienne.

H. Etignard