Eima : Un salon riche et varié.
/
  • Sur ce salon, les marques locales se mêlent aux différents tractoristes mondiaux.

  • Chez McCormick, toute la famille VT Drive était présente avec le X8 en chef de file.

  • Valtra n’en finit plus de nous surprendre avec des couleurs toujours plus originales.

  • Le Fiat FullBack était de nouveau sur le stand New Holland. Celui-ci arborait une peinture pour les fans de la marque bleu et jaune.

  • Parmi les curiosités du salon, plusieurs marques de récolteuses à tomates étaient présentes. Voici une machine Corima.

  • 1,2,3… 5 essieux. Chez Visini on voit toujours plus grand avec cette tonne de 34 m³.

  • Le constructeur chinois Arbos annonce ses ambitions sur son stand avec des pulvérisateurs et des semoirs issus de la gamme Matermacc à ses couleurs.

  • Ces semoirs-là ne sont pas italiens mais américains. La marque Kinze était présente avec deux modèles typiques des USA, mais tout de même importés dans certains pays européens comme l’Italie.

  • Après le Blue Power chez New Holland, Case IH exposait un Optum rouge métallisé.

  • C’est l’une des originalités de ce salon, la coupe Seagull de chez STW est un concept de coupe repliable. Le rabatteur se rétracte alors que le tablier se replie.

  • L’annonce du rachat est tombée au début du mois. Les outils de la gamme Kongskilde (semoir, travail du sol, fenaisons…) étaient déjà présents sur le stand New Holland.

  • On continue avec une spécialité italienne, des charrues pour travailler très profond. Cette MVP 28 de chez Moro Aratri peut travailler entre 90 et 110 cm de profondeur et réclame entre 300 et 400ch.

  • On reste dans les spécialités avec cette niveleuse traînée de la marque Montefiori. Des modèles repliables sont également proposés au catalogue.

  • Les dernières nouveautés sont aussi présentes comme le nouveau M5 de chez Kubota.

  • Gallignani, Kverneland, Vicon, à chacun sa couleur pour les presses à balles rondes.

  • Plusieurs constructeurs exposaient leur machine à compensation de dévers. Le local de l’étape Laverda était là avec sa machine Al Quattro Evo.

  • Une dernière originalité croisée sur plusieurs appareils du salon : des roues en acier. Comme les niveleuses, elles sont utilisées dans les rizières.

Pierre Peeters