Gestion du salissement, fourniture d’azote, amélioration de la structure, développement de la vie du sol, les bénéfices agronomiques de la luzerne ne sont plus à prouver. Mais comment valoriser cette culture sans élevage ni usine de déshydratation ? Yves Vanhoecke, agriculteur bio dans l’Eure, a fait le pari de la production de foin. « Après le blé, la luzerne représente la meilleure marge de mon exploitation ...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
19%

Vous avez parcouru 19% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !