Jérémy Macklin, directeur général adjoint d'InVivo, et Meryll Pasquet, ingénieure chargée d'études pour l'union de coopératives, présentent le premier retour d'expérience de leur réseau de fermes engagées dans le projet Dephy Ecophyto 2018, un an après leur lancement.

« Nous voulons comprendre ce qui se passe au niveau de la parcelle dans chacune des exploitations appartenant au réseau », explique J. Macklin.

M. Pasquet donne les quatre enseignements que cette première campagne leur a permis de tirer. La jeune ingénieure veut être en mesure de « proposer à l'issue du projet à chaque agriculteur des plans d'action agroenvironnementaux qui vont permettre de réduire l'impact environnemental (des exploitations) tout en maintenant des niveaux de productivité et de rentabilité satisfaisants ».

Interview : Isabelle Escoffier  – Image et son : Marine Gramat

Lire également :