Les nouveautés high-tech de la semaine
/
  • New Holland équipe sa nouvelle CR Revelation d’un système de réglage automatique. Le fonctionnement de ce système proactif repose sur des capteurs classiques et sur un système de détection de charge sur les grilles de nettoyage. Le dispositif de prévision du rendement agit directement sur l’ensemble des réglages de la machine. L’opérateur peut choisir entre différents modes de fonctionnement, depuis le débit maximal jusqu’à une qualité de grains maximale. Selon New Holland, le dispositif optimise en permanence la consommation en GNR. Avant le début du chantier, le chauffeur doit programmer les rendements précédents, enregistrer la topographie de la parcelle et tous les réglages de la machine sur la base du positionnement par GPS. Ensuite, son travail de réglage s’arrête. Le système interprète les données au premier passage et adapte les réglages à la variation des conditions. Le système de prévision du rendement est un outil à apprentissage automatique qui prévoit les changements de pente et de densité de récolte devant la moissonneuse-batteuse. Il utilise les données de topologie pour anticiper les conditions devant la coupe. Pour prédire le rendement devant la moissonneuse-batteuse, il extrapole le rendement des passages précédents.

  • Afin d’améliorer la productivité du fauchage, Vicon et Kverneland commercialiseront la fonction GeoMow pour la nouvelle combinaison de fauche de 10 m. Cette application offre un ajustement automatique du recouvrement entre les faucheuses arrière et avant et la gestion des différentes unités de coupe par le contrôle de section pour les fourrières. GeoMow doit garantir que la combinaison utilise toujours sa capacité maximale. La fonction reconnaît constamment la ligne ou la courbe que suit le tracteur et connaît donc toujours la position de la faucheuse avant, ce qui doit lui permettre de réagir instantanément et de régler le recouvrement des faucheuses arrière. Une fois le premier passage effectué, le deuxième passage est plus efficace, en fauchant toujours la largeur de travail maximale. En combinaison avec un tracteur équipé d’autoguidage, le potentiel de gain en efficacité peut être conséquent. Cela peut aussi offrir un contrôle des manœuvres en fourrière plus simple.

  • Deutz-Fahr, avec l’aide de son partenaire Top Con, étend ses possibilités en agriculture de précision avec l’offre Agro Sky. Elle comprend notamment l’arrivée d’un signal dGPS précis qui offre une précision entre 5 et 10 cm. Baptisée Topnet D, il arrive en complément des signaux Egnos et Omnistar. Deutz-Fahr propose la prédisposition au guidage à partir de la série 6.4. Pour les moissonneuses-batteuses, le constructeur propose seulement une nouvelle génération de volant électrique mieux intégré.

  • La gamme de pulvérisateurs Leeb GS du constructeur allemand accueille une nouvelle version. En plus des finitions CCS et CCS pro, la finition Eco fait son apparition. Le pulvérisateur garde les mêmes caractéristiques qui font l’essence de la gamme, mais cette version Eco conviendra mieux aux budgets plus serrés. Les vannes sont manuelles et la pompe à piston-membrane entraînée par la prise de force. Un essieu suiveur entièrement automatique est tout de même disponible en option. Pour finir, l’électronique de toute la gamme est revue et est désormais de conception 100 % Horsch.