Les agriculteurs de l'Ile-de-France se sont rendus le vendredi 13 mars 2009 au siège de l'UMP pour demander le «retrait immédiat» du plan Barnier sur la redistribution des aides Pac, affirmant que ce programme entraînera une baisse de leurs revenus.

Le plan Barnier annoncé le 23 février 2009 consiste en la réorientation de près de 1,4 milliard d'euros (18% des aides directes) vers quatre objectifs principaux: consolider l'économie et l'emploi dans les territoires, instaurer un nouveau soutien pour l'élevage à l'herbe et un soutien aux fourrages, accompagner un mode de développement durable, instaurer un dispositif inédit de gestion des risques. Il a précisé la manière dont s'opérera le transfert des aides Pac.

par Marine Gramat