Dans un contexte post-quotas, les campagnes s’allongent. La qualité de la récolte et de la conservation des betteraves devient plus que jamais un enjeu pour la filière. Pour affiner le réglage des machines et limiter les chocs infligés aux betteraves, Tereos s’équipe d’un nouvel outil baptisé « Betterave connectée ».

Déposée dans le champ avant la récolte, elle est ramassée par la machine et suit le trajet d’une betterave dans l’arracheuse. Les chocs sont enregistrés à chaque étape avant d’apparaître sous forme de graphique sur une tablette reliée par Bluetooth.

Hélène ChaligneJournaliste web