Interrogé sur la TVA sociale, Philippe Collin, porte-parole de la Confédération paysanne, estime que « l'abaissement du coût du travail n'est pas une fin en soi ». « Il faut aller vers une harmonisation par le haut au niveau européen des régimes de protection sociale et du coût du travail afin d'avoir un Smic européen permettant à l'ensemble des citoyens européens d'acheter les produits agricoles à un prix minimal payé au producteur qui soit rémunérateur. »

« Si on veut concurrencer les fermes de l'Allemagne de l'Est couvrant plusieurs milliers d'hectares, il faudra supprimer quatre cinquièmes des paysans en France. »

Interview : Alain Cardinaux – Images et son : Marine Gramat

Lire également :