Moïse Labre est arboriculteur dans le Nord, à Pitgam. Depuis qu’il s’est installé il y a trois ans, il a du mal à trouver des apiculteurs dont les abeilles viennent polliniser son verger avec leurs ruches. Ces derniers préfèrent mettre leurs colonies dans des parcelles de colza. Cette culture permet de produire plus de miel que les pommiers.

Trois apiculteurs répondent à l’annonce

Cette année, sa femme a décidé de mettre une annonce sur un site de petites annonces à destination du grand public. « J’avais mis – arboriculteur recherche apiculteur – mes employés ont ri en me disant qu’il pouvait y avoir une autre compréhension de l’annonce », s’amuse-t-elle. La démarche a été payante puisque trois apiculteurs ont répondu à leur annonce.

Mickaël Buchet, qui a été le premier à répondre, a été choisi par Moïse pour installer ses ruches dans le verger. « Je lui ai envoyé des messages pour savoir comment et quand il traitait, la confiance est très importante », explique l’apiculteur. « Nous avons conclu un partenariat sans signer de papier, c’est une entente amicale », annonce-t-il, avant de faire déguster son miel aux agriculteurs.

T.D.