A l'occasion de la cinquième session nationale des chambres d'agriculture le 15 décembre 2010, Guy Vasseur, le président de l'APCA, a demandé aux pouvoirs publics de reconsidérer les projets solaires photovoltaïques suspendus de façon rétroactive, et de mettre en place un « véritable » plan de développement des énergies renouvelables en agriculture à moyen et long terme.

Revenant sur la communication de la Pac après 2013 et les propositions des chambres d'agriculture, il a appelé à l'union sacrée des organisations syndicales agricoles et des pouvoirs publics sur ce dossier, « pour faire en sorte que la réforme de 2013 soit une réforme positive ».

A propos du « paquet qualité » proposé par la Commission européenne le 10 décembre 2010, Guy Vasseur se félicite du maintien des AOP et des IGP, tout en formulant des réserves concernant l'étiquetage de l'origine et le lien au territoire pour l'IGP, ou l'identification des produits de montagne et la dénomination des circuits courts.

Bruno Vitasse