Les chargeurs télescopiques MLT « New Ag » arrivent.
/
  • La gamme MLT New Ag totalise 6 modèles avec des hauteurs de levage de 6 à 9 m et des capacités allant de 3 à 4 tonnes : MLT 630, MLT 635, MLT 733, MLT 737, MLT 740 et MLT 940.

  • Les MLT New Ag sont reconnaissables à leur flèche de couleur noire. La cabine est complètement revue. L’insonorisation en cabine descend à 73 dB, grâce à une protection sous la cabine et des silent-blocs spécifiques.

  • Manitou a mis le paquet sur le design pour intégrer le moteur en position transversal et les artifices pour répondre aux normes anti-pollution en vigueur.

  • Le moteur est signé Deutz Ag avec un bloc quatre cylindres 3,6 l. Il est doté d’un DOC et du SCR. Il entraîne, au choix et selon les modèles, une offre de quatre transmissions.

  • Manitou propose quatre transmissions : une mécanique à 4 rapports avant / arrière nommée powershuttle, une powershift 6/3 nommée PS+ pour Powershift Plus, une hydrostatique nommée M-Varioshift et enfin, une innovation signée ZF, une vraie variation continue nommée M-Vario-Plus.

  • La sortie de pot d’échappement intègre le catalyseur SCR.

  • Pour l’accès en cabine, le plancher est échancré au-dessus du marchepied.

  • La structure de la cabine est revisitée pour prolonger le pare-brise en haut comme en bas pour plus de visibilité. Au travail, la demi-porte est remplacée par une vitre électrique.

  • L’accoudoir est solidaire du siège à suspension pneumatique. Il intègre le levier JSM ainsi que des commandes (orange) pour la transmission et moteur, et (bleue) pour l’hydraulique.

  • Selon le niveau de finition : Classic, Premium ou Elite, le tableau de bord varie avec deux tailles d’écran .

  • L’écran apporte un grand nombre d’informations au chauffeur. La position des boutons peut être personnalisée. Peu importe où ils sont placés, ils conservent leur fonctionnalité.

  • Manitou propose quatre modes de direction, dont le quatrième est intéressant pour tasser les silos d’ensilage. Les roues sont légèrement en crabe.

  • Les barres de protection de cabine sont soudées en respectant un angle précis afin de conserver une bonne visibilité lorsque l’outil est levé.

  • Le constructeur a simplifié l’entretien en ajoutant des flexibles qui guident la graisse dans les points de pivots de roues. Les graisseurs sont plus accessibles.

  • Toujours dans le but de rendre l’entretien plus aisé, les graisseurs des points de pivots de flèches sont regroupés en banques.

  • Les commandes de phares sont regroupées dans le plafonnier en haut à gauche du chauffeur.

  • Manitou propose un kit éclairage. Les feux à Led sont également disponibles au catalogue.

  • Les chargeurs MLT sont fabriqués dans les usines d’Ancenis, près de Nantes.

  • Pour répondre à cette nouvelle série de chargeurs, Manitou a renforcé la capacité de ses outils à l’image du grappin qui passe de 1270 1 à 1 700 litres. Il se décline en deux versions, une avec des dents forgées et l’autre avec des dents soudées. La largeur de l’outil dépasse légèrement celle du chargeur, à savoir 2 450 mm.

  • Pour simplifier le dételage des outils, ce bouton supprime la pression des circuits auxiliaires. Manitou conserve son tablier, identique sur tous les chargeurs de la marque.

  • Les Manitou MLT seront tous présentés lors du Sima en février 2017. Quelques modèles seront néanmoins présents à Eurotier (Allemagne) et à l’Eima (Italie) en ce mois de novembre.

Nouvelle cabine, moteur à la norme Tier 4 final, transmission à variation continue, tableau de bord digital, design et flèche de couleur noire… Telles sont les innovations apportées aux chargeurs MLT New Ag. Sur les 2 000 composants d’un MLT, 600 ont été remplacés sur cette nouvelle série. La marque annonce s’être appuyée sur quatre grandes tendances : le confort, la performance, l’efficacité et la réduction de l’entretien et de la consommation.

Henri Etignard