« Je ne conteste pas l'étude de Gilles-Eric Séralini, seulement les conclusions qu'il en tire. Le nombre d'animaux testés n'est pas suffisant pour parvenir à des résultats significatifs, estime Marc Fellous, président de l'Association française des biotechnologies végétales (AFBV). Nos animaux d'élevage, nourris depuis dix ans avec du soja argentin, n'en souffrent aucunement, pas même les reproducteurs qui peuvent vivre très longtemps. »

Interview : Benoît Contour – Image et son : Marine Gramat

Lire également :